THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Rencontre Inatendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Hope Spencer
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 576
■ Date d'inscription : 01/06/2011
■ Age : 25
■ Localisation : Unknow

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
4/5  (4/5)
MessageSujet: Rencontre Inatendue Sam 11 Juin - 19:08




Rencontre Inattendue




Tout commença un matin de pluie. Un homme, semblait-il du moins, marchait d'un rythme lent. Chacun de ses pas provoquait une petite éclaboussure lorsque ses chaussures venaient frapper le sol et les flaques créées par les conditions climatiques maussades. Les mains dans les poches, l'individu ne semblait guère dérangé par les trombes d'eau qui se déversaient depuis le ciel obscurci par des nuages noirs, et animé par quelques coups de tonnerre vrombissant. De temps à autre, une lumière apparaissait puis disparaissait aussitôt pour laisser place quelques instants plus tard à une explosion céleste. Décidément, la météo était capricieuse ce jour là. Les gens encore dehors couraient en tous sens pour tenter d'aller s'abriter, et ne prêtaient donc guère attention à la silhouette qui se mouvait silencieusement sur le parvis. L'être de petite taille progressait aisément sur le pavé sans offrir le moindre crédit aux menaces que proférait inlassablement le ciel. Il se promenait pendant que le firmament hurlait contre la population terrestre. Et alors ? N'en avait-il pas le droit ? Peu lui importait au fond, puisque sa décision d'avancer était plus forte que les vociférations de l'empyrée furieuse et ses râles incessants. Les yeux du notre homme se posèrent à droite et à gauche pour analyser le terrain sur lequel il pénétrait.

A peine eut-il mis les pieds dans le centre-ville que James fut interpellée par un drôle d'individu. Il était petit, beaucoup plus petit que James , rond, court sur pattes, et se dandinait sans cesse d'un pied sur l'autre. Son visage, tout aussi rond que son corps, arborait une drôle de moustache noire très fine qui s'enroulait sur elle-même à chacune de ses extrémités. Ses vêtements consistaient en un costume avec un nœud papillon, et un drôle de chapeau rappelant ceux qu'on pouvait trouver dans les fêtes d'anniversaire, le genre en forme de cône et bien flashant. Autant dire que l'individu avait un air assez ridicule. James eut tout le mal du monde à s'empêcher de rire, mais ne peut éviter un franc sourire de se former sur ses lèvres. Certaines personnes n'avaient pas honte de leur apparence. Ce qui n'était pas un mal, finalement. Mais parfois, c'était vraiment amusant, comme dans la situation qui la concernait à ce moment là.

Mais ce qui surprit le plus James, en dehors de la tenue et de l'apparence extravagante de son vis-à-vis, c'était la voix de ce dernier. Lorsqu'il s'exprima pour souhaiter la bienvenue à James, ce fut une voix chantante sur un ton extrêmement aigu qui sortit de sa bouche. L'envie de pouffer était de plus en plus compliquée à réprimer, et de ce fait le sourire sur les traits du jeune homme atteignit des extrêmes au niveau des commissures. Fascinant. Cet inconnu était vraiment fascinant. Certes, James n'avait pas beaucoup voyagé jusqu'à maintenant. Mais jamais il n'aurait imaginé rencontrer une personne aussi... aussi... originale, dirons-nous, mais là, c'était différent. Ce qui se trouvait devant lui avait de quoi clamer son originalité. Vraiment. Cet être abracadabrant s'exprima donc de sa voix de crécerelle, devant l'air amusé de son interlocuteur.

    → Bienvenue à Owariasahi, mon jeune ami ! Bienvenue à Owariasahi, mon jeune ami !


James tiqua devant le discours d'accueil de son vis-à-vis. Alors ça, c'était fort ! Voilà qu'il répétait tout ce qu'il disait une seconde fois ! Pourtant, la première fois déjà, c'était suffisamment compréhensible. Cependant, il se garda de faire remarquer cela à l'inconnu, pour ne pas le heurter. On ne sait jamais comment quelqu'un pourrait réagir devant ce genre de critique. Il pourrait le prendre mal. C'est pour ça que James préféra se contenter de sourire à l'homme tout en hochant la tête en guise de remerciement pour cet accueil. Puis, ne sachant pas vraiment ce qu'il devait faire ou dire, il opta pour l'option renvoi des salutations en prenant un air détaché et un ton qui se voulait aimable.

    → Merci à vous, M'sieur. Sauriez-vous m'indiquer, par le plus grand des hasards, où je peux trouver un bar accueillant ? J'ai faim et j’ai soif.


Le bonhomme prit un air enjoué et se hâta d'expliquer à James ce qu'il voulait entendre. Ainsi, il apprit qu'un bar agréable se trouvait à quelques pâtés de maison de là. Le drôle d'individu ne put s'empêcher d'ajouter un tas d'informations complémentaires, maintenant qu'il était lancé. James eut donc le droit à des renseignements sur la localisation d'un magasin alimentaire, une auberge, un commerce d'armes, et même de l'adresse personnelle du maître d'accueil. Hormis ce dernier lieu qui ne lui était d'aucune utilité à coup sûr, il se promit de visiter tous les autres endroits dont il avait appris l'emplacement. Après avoir remercié son interlocuteur pour tous ces bons plans, le jeune homme se mit en route à la recherche de l'endroit où elle pourrait se remplir la panse.

En marchant tranquillement dans Owariasahi, il croisa de nombreuses personnes qui allaient et venaient ça et là, sans se soucier de ce qui les entourait pour certains. Il se contenta de suivre les indications que lui avait fourni le drôle d'individu à l'entrée de la cité, pour finalement déboucher devant une grande bâtisse qui arborait une enseigne représentant une Choppe. James eut beau regarder partout sur le mur de la bâtisse, elle ne parvint pas à voir un quelconque indice sur le nom de cette taverne. Cela n'avait pas vraiment d'importance. Juste un moyen d'éveiller sa curiosité, qui disparut dès le moment où il eut posé un pied à l'intérieur, et que son nez eut reçu de plein fouet les douces effluves de plats divers et variés. Le jeune homme sentait qu'il allait se régaler dans un tel lieu. James se dirigea vers une table libre, et s'installa. Il porta son regard autour de lui, aussi discrètement que possible pour ne pas déranger les clients qui n'auraient sûrement pas apprécié d'être ainsi épiés pendant leur repas.

Ses yeux se posèrent d'abord sur les personnes installées à la table la plus proche de la sienne. Il s'agissait de deux jeunes femmes qui semblaient plongées dans une conversation hilarante à en voir leur expression et les spasmes qui les secouaient tellement elles rigolaient. James songea que si ça continuait ainsi, elles risqueraient de ne pas finir de manger avant un bon moment, voire de s'étouffer avec leur nourriture. Conscient des pensées qui venaient de lui monter à la tête, le jeune homme chassa ces stupidités de son esprit et reprit son investigation. A quelques tables plus loin étaient assises cinq personnes de différents sexes, mêlant adultes et enfants de concert. L'ambiance semblait plutôt familiale, avec une bonne humeur sans excès et quelques conversations entre grandes personnes. Rien de bien intéressant, quoi. Le regard de James se posa alors sur la troisième et dernière table actuellement occupée, en dehors de la sienne. Elle regroupait quatre individus, tous aussi silencieux les uns que les autres, qui ne prêtaient aucune attention à ce qui se passait en dehors de leur assiette. L'ambiance n'était pas vraiment morose de ce côté là. C'était différent. Un peu comme s'ils se comprenaient sans avoir besoin de parler. Des professionnels du self-control, en somme. Des gens qui savaient garder la tête froide en toute circonstance et agir avec sagesse quand il le fallait. Du moins était-ce l'impression du jeune homme, qui se prit aussitôt à s'interroger sur la raison qui l'avait poussée à penser de telles choses. Ne trouvant pas vraiment de réponse adéquate, il haussa les épaules et patienta le temps qu'un employé ne vienne prendre sa commande. Lorsque quelques secondes plus tard quelqu'un s'approcha de sa table avec de quoi noter à la main, et fit sa demande pour son déjeuner et boire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rencontre Inatendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille-
Sauter vers: