Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 507748SanGstitre1
THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 561263STAFFE
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 219251tumblrm1r3l31O3j1r3c09go2r1250s
AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 586980STAFFD
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 881651tumblrm1r3l31O3j1r3c09go2r1250ssss
AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 671705STAFFR
AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 486424tumblrm1r3l31O3j1r3c09go2r1250sSS
AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 645469STAFF
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 619554tumblrm1r3l31O3j1r3c09go2r1250sf
AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 519765STAFFS
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other sideUne part d'ombre teinte toute lueur: Abel 117042vooUne part d'ombre teinte toute lueur: Abel 16747918V3Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 62632974ve
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 209116Sanstitre1BUne part d'ombre teinte toute lueur: Abel 910969Sanstitre1K
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 277083Sanstitre1MUne part d'ombre teinte toute lueur: Abel 267736Sanstitre1
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 285440Sanstitre1Y
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel 562559Sanstitre1D
Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Abel
CALL ME Abel
WE KNOW EVERYTHING
■ Messages : 319
■ Date d'inscription : 19/08/2010
■ Age : 27

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel Left_bar_bleue5/5Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel Empty_bar_bleue  (5/5)
Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel Empty
MessageSujet: Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel Icon_minitimeVen 17 Juin - 17:50


Phrases qui s'élèvent dans des formes tortueuses

Rage tu marches, Rage tu te presses, tu te décarcasses, te tracasses, alors que tu erres sans but, tu prétends en avoir, sans souffle tu flânes, tes pas sont le seul son qui plane. Que fais- tu ici, t’étais- tu oublié, toi aussi ? Loin est ta fierté, ton mal te dévore, ta joie s’est envolée, ta passion est décédée. Feu amour d’Astérion, il était si beau, si franc, si clair, si dolent. Il n’est plus à présent, qu’un souvenir qui revient le heurter avec mépris, sans répit.
L’ombre te regarde de son abri salutaire, pose ses yeux sans vie sur ton désespoir, mire ta haine, sans peine. Tu t’oublies, Rage, tu t’enfuis, à quoi bon te terrer dans ce labyrinthe. Meurtri.

Elle se dresse, l’âme qui mire cette rage, puis s’enfuit, si légère, presque immatérielle, Rage ne remarque en rien sa présence, trop obnubilé, captivé, bien trop absorbé par la mémoire qui se ravive, par la douleur qui s’anime. Il doit oublier de nouveau, souffrir et faire souffrir plus encore. Patiente Rage, attend ce cœur vaillant, cet esprit belliqueux qui osera s’aventurer en ces lieux. L’ombre t'a laissé seul à présent, elle s’éloigne mollement ne jetant que quelques regards discrets en arrière. Au revoir Astérion.

La voilà qui s’avance, ses prunelles se heurtent aux murs, inspectent les dalles, usées, mornes, ternes, elle s’en approche, ses yeux se posent, admirent, jaugent. Son bras s’élève, frôle, caresse, se baisse. Son talon se relève, sa jambe le suit, son allure est ralentie. Comme si elle voulait encore rester, s’entêtait à hanter ces lieux, c’était l’impression qu’elle communiquait, mais pour elle, pour Abel, cette endroit n’avait pas plus d’attrait qu’un placard étroit. L’ombre impulse une petite branche à ses talons, elle est plus rapide mais garde sa marche délassée. Une jambe puis l’autre, un bras, puis l’autre, elle grimpe pas à pas les marches tortueuses. La lumière jaillit, sa lueur chasse la noirceur qui domine cet endroit. Les ténèbres ne sont plus qu’un arrière qu’elle toise une dernière fois. Ces formes forcent son estime, cet éclat l’émerveille un instant, l'enchantement n’est qu’un songe, bref et illusoire, elle chasse ces pensées dérisoires. Son scalp s’incline, ses genoux se plient, elle a choisit ce lieu finalement, derrière ce marbre d’antan, devant cette porte que peu ose franchir, elle s’étire, avant de placarder une affiche vierge. Avec une large marge. La jeune femme écrit sans peine les mots, les phrases, le texte qui s’esquisse aux vas et viens de sa main, son écriture désuète pourrait en agacer certains, ses bribes lourdes et ésotériques pourraient en lasser d’autres, mais elle n’en a que faire, laisse son esprit s’exprimer pour finir par le taire. Un pas puis l’autre, son scalp s’enfonce de nouveau dans l’obscurité, ne reste plus que les mots que les autres personnes croiseront. Hébétés.

« L’ineptie prend place la parole s’efface, la vérité et le mensonge s’enlacent, tu crois, aspire et songe, pour te rendre compte que tout est mensonge. Ô âme naïve ou niaise, où est donc le malaise. Tu cours sans le savoir, tu te caches sans le vouloir, l’étau resserre ses mâchoires, devant cet appétit du savoir. L’ombre et la lumière se rencontrent. La bonté et l’avidité se confondent...

Je guiderai vos âmes tourmentées. »




.................................................................................................

Compte admin'
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-rpg.forums-actifs.net

Une part d'ombre teinte toute lueur: Abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: Labyrinthe-
Sauter vers: