THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Z'arrive une tronçonneuse a la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Z'arrive une tronçonneuse a la main Ven 19 Aoû - 5:35


*Tadam* C'est moi !.

Qui suis je ? Ce que vous voyez et rien de plus, absolument rien.





• NOM : Goldsow
• PRÉNOM(S) : Alyz
• ÂGE RÉEL / D'APPARENCE : 16/ 17 ans d'apparence
• DATE & LIEU DE NAISSANCE : ?....
• RACE : Shikigamie
• MAISON(S) DÉSIRÉE(S) : Pride
• NIVEAU : niveau 1


“ Viens mon petit Razen il est temps de dire bonzour aux nouveaux „
Du sang, de la rage, de la haine ; ou au contraire, des sourires, de la joie, des souvenirs ~



Une douce envie, un désir, tout le monde a au moins effleurée ses sentiments. Certain arrive à les contenir, d'autre s'en passe. Pourtant, se souhait tant désirer peut se transformer en cauchemar, vous rongeant de l'intérieur. Il ne vous reste qu'une seule et dernière chose à faire avant l'acte finale. Prier le bon Dieu d'exauçait ce qui vous tient le plus a coeur. En créant les Shikigamie tout puissant a voulu un peu apaisé ses humains rongé par l'envie. Pour beaucoup ses entités ne sont que de simples objets, le reste pense que se sont l'oeuvre du Diable est très peu d'humains les traites bien leur offrant de bonne condition de vie et la liberté à la fin du pacte. Une femme ayant eu l'honneur de recevoir un Shikigami commis une erreur qui lui coûtera tous. Ce n'est pas de sa faute c'est juste que l'être en question n'était tous simplement pas normale...

Elle ne se souvient pas comment elle est arrivée sur terre mais, elle devait accomplir une tâche bien précise. Laquelle ? Elle ne le savait pas mais, le désir et l'envie que ressentait l'être humain influait sur son comportement. Quand elle se trouvait à côté d'un humain et qu'elle ressentait ces sentiments, une petite voie dans sa tête lui disait d'y aller, de l'aider.

Chaque soir, on entendait inlassablement les plaintes de cette femme demandant à Dieu de l'aider. Son mari n'était qu'un vil coureur de jupon qui trompait la plupart du temps sa femme. Cette pauvre fille essayer à chaque fois de ressembler à celle que son mari ramener à la maison mais, il lui rirait au nez. Elle pleurait se demandait même pourquoi continuer de vivre dans ses conditions. Un jour un de leur ami qui faisait le tour du monde leur parla de la légende des Shikigamie, alors la femme convaincue de leur existence pria depuis ce jour le bon Dieu. Là aussi son mari se moquait d'elle est pourtant un soir quand la lune se faisait pleine, une petite chatte blanche aux yeux d'ambre se plaça devant elle...

La femme eu un mouvement de recul, elle ne savait pas si c'était bien le Shikigamie ou alors un simple chat. Elle respira lentement puis décida de s'approcher, le chat lui lança un regard remplis de compassion. Après un long moment elle se résolut à le prendre. Elle l'amena dans sa chambre et le posa sur son lit.

«Si tu es bien un signe de Dieu je vais devoir prendre bien soin de toi, hors de question que mon mari soit au courant de ton existence»

Elle chercha longuement quelque chose qui mettrait en sûreté le chat. Elle trouva finalement une petite cage dorée qui lui appartenait étant petite. Elle la posa par terre et mit le chat dedans. Puis elle s'agenouilla devants lui et s'excusa.

«"Je suis désolé de t'infliger ça mais, j'y suis contrainte. Je dois être au bord du désespoir, je parle à un chat quel ironi."»

Elle se releva pour sortir de la chambre. Les jours suivants elle revenait chaque soir, parlait au chat et lui faisait un rapport de son état. Avant de faire part de son voeu elle voulait laisser une dernière chance à son mari. Mais chaque jour elle revenait en pleure l'injuriant et le maudissant. Un jour se fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase, son mari ayant vécue une merveilleuse nuit de plaisir en compagnie d'une inconnue décida de l'inviter aussi a dîné. Il mit en garde sa femme de la traiter comme il se devait. Le soir alors qu'il partait dans ses appartements, sa femme revint dans sa chambre en pleine crise. Elle pleura et cassa tout ce qu'il lui passa par la main. Quand elle se fut calmé elle ouvrit la cage d'or et sorti le chat. Elle le fixa droit dans les yeux.

« Le moment est venu, je sais ce que je veux comme voeu. Tu vas bien m'écouter, je souhaiterais que tu hôtes la vie de mon mari. La façon d'on tu t'y prend m'est complètement égale je veux seulement qu'il souffre un point c'est tout.»

Elle retombât en larmes sur son lit. Le chat ne bougea pas et la fixa longuement. Ce ne fut qu'une heure après qu'il décida de sortir. Le chat se dirigea vers la salle de bain pour pouvoir prendre forme humaine. Le Shikigamies savait à peu près ce que le mari aimait comme genre de femme, grosse poitrine et forme généreuse voilà ce qui l'adorait. Après un long moment elle opta pour une jeune fille de 16/17 ans, ayant des formes généreuses. Une poitrine moyenne accompagnée d'une chevelure blonde ainsi que deux yeux ambres. La peau bien blanche comme il aimait et aucune imperfection sur le visage. Elle s'habilla de vêtement léger.

Elle partit mais, avant de passer à l'action elle retournât dans la chambre. Elle s'approcha de la femme et la prise dans ses bras et lui dit d'une voie douce :

«Ze viens zuste de m'en souvenir mais, ze ne peux que vous donnez un pouvoir ou alors vous servir zusqu'à la fin de votre vie."»

« Alors, je voudrais que tu me donnes un don de charme. Je viens d'avoir une merveilleuse idée en te voyant ainsi. Tu iras le séduire puis au dernier moment tu le tueras.»

« Si c'est ce que vous désirez ze le ferais. »

Elle lui insuffla donc le don exiger et se recula un peu. La femme s'approcha et lui chuchota les évènements à venir. Le plan était simple le Shikigamie se présenterait sous le nom d'Aliz Goldsow. Elle se serait perdue et aurait demandé de passer la nuit dans la maison. Le mari l'accueillerait et l'emmènerait bien vite dans son lit pendant que la femme partirait faire semblant de pleurer dans sa chambre. Pendant ce temps Aliz tuerait le mari et irait retrouver la femme. Tout se passa comme prévue, enfin presque....

Le soir suivant comme convenu Aliz sonna à la porte. Un homme ayant la trentaine l'évalua rapidement et l'invita à rentrer. Elle passa devant la femme et lui fit un petit sourire très rapide. Ils rentrèrent dans le salon et on lui servit une tasse de thé bien chaud.. Quand l'heure du dîner approcha, la femme se dirigea vers les cuisines pour préparer la nourriture. Le mari s'approcha d'Aliz et lui dit tout bas :

«"Je suis désolé mais, nous n'avons pas de chambre pour les invités, cela ne vous dérangera pas de venir coucher dans ma chambre."»

Elle donna un petit sourire en signe positif et il recula tout heureux. Ils dînèrent donc ensemble dans un long et pesant silence. Le dîner dura longtemps, surtout quand on s'ennuie. Ce ne fut qu'au alentour 23 heures du soir que le mari accompagné d'Aliz montèrent. Ils se mirent dans le lit et il commença à la dévorer du regard. Aliz préféra lui faire de petites caresses un peu partout avant de commencer. Elle ne voulait pas aller plus loin car, l'homme n'était pas du tout à son gout. Impatient il préféra la retourner sur le dos et se mettre au-dessus d'elle. Elle recommença à faire courir sa main sur son dos avec une lame cette fois. Il ne voulut rien dire pensant que c'était ses ongles, il voulut l'embrasser, elle esquiva et le fit basculer se mettant cette fois au-dessus de lui. Elle ouvrit sa chemise et fit parcourir une plus grosse lame sur son torse. L'homme voulut l'arrêter mais, elle lui attacha les mains et lui lança un regard sadique à vous faire glacez le sang.

«"Tu as aimé la faire souffrir, alors c'est à mon tour de te faire souffrir"»

Elle continua son travail avec beaucoup de plaisir. Le faire souffrir, se sentir supérieur la remplissait de joie. Au bout d'un moment après avoir joué et l'avoir finalement achevé elle ressortit de la chambre couverte de sang. Elle se dirigea vers l'autre chambre et poussa doucement la porte. Elle trouva la femme en train de pleurer sur son lit. Elle voulut la consoler mais, la femme la rejeta violemment contre le mur et s'avança vers elle en larmes.

« Comment as-tu osé, avoue t'a pris du plaisir avec mon mari c'est sa ? »

« Mais non voyons ze n'ai fait que ce que vous m'avez demandé »

« Menteuse comment as-tu osé ! »

La femme voulut donner un coup à Aliz qui l'arrêta et la fixa droit dans les yeux avec un regard emplis de dégoût.

« Mais dites moi le don que vous m'avez demandé c'était pour obliger votre mari à vous aimez car, vous saviez depuis longtemps qu'il ne ressente plus rien pour vous. »

« C'est que comment dire... Tu ne peux pas comprendre un point c'est tout ! »

« Moi qui croyez que vous m'aimiez bien »

Elle lui cracha en plein visage et la poussa contre le lit. Elle se mit à rigoler et commença à donner des coups de couteau un peu partout sur la femme. Sa besogne achevée elle s'en alla toujours recouverte de sang. Elle marcha sans bute pendant longtemps faisant les pires crime pour s'amuser, un jour un homme l'invita chez elle et lui posa un drôle d'interrogatoire.


« Avant de commencer je vous souhaite la bienvenue dans mon bureaux ma chère Aliz. »

Elle se plaça sur une chaise en face de l'homme. Ce qui la tracassait le plus devait être surement l'étrange ressemblance qu'il avait avec son ancienne maîtresse. Elle ne le connaissait pas mais, pouvait tous savoir de lui si elle décidait de lire dans ses pensées. Elle pouvait aussi disparaitre en ce mettant invisible mais, cela pouvait être bien marrant...

« Enchantée mon ssère docteur....»

«...Haley, mais, qui vous dit que je suis docteur.. Enfin peu importe. Je viens pour vous poser des questions sur votre passé.»

« Mon passé ? Ze vous trouve bien bizarre M. Haley. Ze n'est pas si ça se fait dans votre profession d'inviter des inconnus et de leur poser des questions indiscrètes.»

« Enfin non mais.. Comment dire...De toute façon si vous n'avez rien à cacher, cela ne vous dérangera pas de me le dévoiler chère Shikigami.»

« Ze vois que vous êtes bien informé, c'est vrai que ze n'est rien à caché, si vous y tenez tant ze vais vous le dire.»

« Je vous remercie de votre compréhension. Les informations que vous dévoilerez resterons enfermée entre ses quatre murs.»

« Z'en suis moi-même convaincue, a ce suzet ze me fait aucun souci.»

« Donc si vous le voulez toujours commencer par le tout début de votre vie.»

« Ze ne me souviens pas comment ze suis arrivée sur terre. Un matin ze me suis réveillé dans une poubelle en ayant pris la forme d'un ssat. Z'ai gardé cette forme lonztemps même si z'en ssangeais assez souvent pour faciliter mes mouvements. Ze me sentez incomplète comme s'il me manquait quelque ssose pour me sentir bien. Les seuls indices que z'avait était l'envie et le désir. A chaque fois que ze me trouvait à côté d'un humain ressentant ça, mon corps me poussait à venir l'aider. Z'ai donc continué à vivre ainsi me demandant ssaque zour ze que ze devait faire. Dites-moi si vous voulez que ze m'arrête»

« Non, non continuez je veux tout savoir.»

« Donc un zour un homme me trouva fouillant dans ses poubelles. Au lieu de me ssaser il me recueillit sshez lui. Il vivait dans une somptueuse maison et avait beaucoup de serviteur. Il m'emmenait partout avec lui et m'offrit une vie de luxe. Savait-il m'a vraie nature ? Ze ne le serais zamais. Ze fut là aussi que ze trouva ma tâsse a accomplir mais, surtout la chose qui me plaisait le plus : faire souffrir les zens et les torturer. Un zour une de ses servantes fit tomber de la nourriture sur ses vêtements, il lui affligea une sanction bien sanglante, cela m'offrit un grand plaisir. Bien sûr vue que se n'était que la première fois que ze vivait ça, ze ne me doutait pas que plus tard se serait un de mes grands divertissements. Pour ma tasse ze ne le découvrit que le zour ou il me parla des Shikigami capable d'exauçait un souhait. Se fut une révélation qui me fit comprendre que z'en était une. Ze ne me suis pas lié a lui car, son souhait ne me convenait pas. Il voulait rézner sur le monde. Ze ne pouvait pas le réaliser sinon ze n'aurait pas pu m'amuser comme ze l'aurait voulu. Voilà un court résumé de mon passé, pour la suite vous le savait très bien.»

« Merci pour tout et non je ne connais pas du tout la suite pourquoi le saurait-je. »

« Tous simplement parce que la personne avec qui ze me suis lié n'était autre que votre soeur. »


« Comment le savez-vous ! »

« Votre ressemblance avec elle est plus que flagrante et vous vouliez tout savoir sur le meurtrier de votre soeur qui n'est autre que moi. Vous m'avez donc fait venir ici dans le seul but de me tuer. »

« Non mais, vous n'êtes qu'un monstre qui ne mérite pas de vivre. »

« Ze ne mérite pas de vivre ? Depuis quand décidez vous des personnes pouvant vivre ou pas. Parlons de vous, vous saviez que votre soeur tenez à son mari c'est pour sa qu'en sassant qu'il la trompait elle serait au bord du désespoir. Vous lui avez donc parlé des Shikizami dans le but qu'elle en attire un. Elle ne se serait pas liée avec moi et vous auriez pu m'avoir »

« Comment savez vous cela ? »

« Le cerveau humain et une vraie mine d'or »

« Vous voulez dire que vous lisez dans mes pensées »

« Bien sûr ! Ne me dites pas que vous m'avez invité en ne sachant pas cela.»

« Vous en savez trop je suis dans l'obligation de vous tuer.»

« Pas si c'est moi qui décide soudainement de mettre fin à vos zours. »

« Non ne faites pas ça je vous en supplie. »

« Personne ne me manipule vous auriez du ne rien faire mon ssere docteur. »

On n'entendit plus parler d'elle jusqu'à son entrée à Other side...


“ Mes petits trucs en plus „
Les petites choses qui nous rendent différents !


-Elle est vraiment très rancunière, a un tel point que si on ose la trahir elle vous le fera payer. En gros elle vous tuera et y prendra grand plaisir. Bien sûr elle n'aime pas se faire manipuler.

Grand, petit, vieux, maigre, femme, homme, si elle veut vous manipuler où vous faire du mal elle ne se gênera pas. En tant que manipulatrice elle ne s'en prend pas qu'au faible mais, plutôt les persones qu'elle a choisis.

Razen est le nom de son fusil qui reste toujours avec elle. On ne sait pas comment elle l'a obtenue, par contre elle tient vraiment, le considérant même comme une personne. Elle lui parle des fois ne sachant pas quoi faire d'autre donc ne vous étonnez pas.

Comme vous l'avez surement remarqué elle zézaye (zozoter). Pour elle se n'est pas du tout un complexe même si par moment cela la gêne un peu.

Elle adore tout ce qui est sucré et ne rate jamais une occasion d'innover de nouvelles recettes. Macaron au curry, brochette boeuf-haribos..

Ne rate presque jamais leur du thé qui est pour elle un moment de détente. Par contre, elle n'aime pas du tout le café.

Aime beaucoup aller dans les fêtes foraine, surtout les trains fantômes accompagné d'un garçon. Ce n'est pas pour lui sauter dans les bars sous prétexte qu'un drap vous a fait peur. Elle rigole plutôt quand le garçon s'accroche parce qu'il a eu peur.

Elle ne sait pas nager et voudrais bien savoir mais, elle a un peu honte. Cela doit être une de ses rares faiblesses mais, ne vous moquez pas d'elle si vous l'apprenez sinon il se peut qu'on retrouve votre corps flottant dans l'eau.

Elle aime beaucoup s'amuser, trouvant que la vie n'a pas de sens si c'est pour s'ennuyer. Alors, c'est une espèce de petit pile électrique jamais en manque d'énergie.

Voilà j'ai dit le principal après vous la découvrirai pour le meilleur mais, surtout le plus sanglant.


“ Bouh ! Ze suis la „
Montrez-vous, on ne mord pas, enfin pas tous.



• PRÉNOM / PSEUDO : Grrr-chan
• ÂGE : .....SECRET !
• VOTRE AVATAR : Mahou Shoujo Madoka Magica Tomoe Mami (Erin m'a confirmé que je pourrais le prendre)
• COMMENT AVEZ VOUS CONNU TOS ? : Mazie !!
• CODE DU RÉGLEMENT : Ok par Erin :3 (je crois l'avoir bien orthographié )
• SUGGESTIONS ? : Vive le vent vie le vent d'hiver..Je suis aussi dyslexique mais bon on s'en fiche de sa.



Dernière édition par Alyz Goldsow le Lun 22 Aoû - 4:18, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Z'arrive une tronçonneuse a la main Sam 20 Aoû - 10:22

Ze pense que tout est bon la chose que z'ai le plus peur se sont les fautes qui pourrait rester.

Donc z'ai finis !!!
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Erin McCarley
PlASTICS BEAUTIES
■ Messages : 794
■ Date d'inscription : 29/03/2011
■ Age : 24

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Z'arrive une tronçonneuse a la main Sam 20 Aoû - 22:57

Alors alors. Bonsoir :3

(re) bienvenue, j'ai lu ta fiche et il y a un ou deux trucs qui me chiffonnent. Tout d'abord le fait que ton personnage ne fasse qu'un passage bref dans l'histoire ( j'entends par là qu'on ne sait pas grand chose de lui, de sa création, de sa vie jusqu'à ce qu'il rencontre cette femme avec qui il se lie), bien sur tu pourrais dévoiler tout ça en rp, mais je tenais à relever ce point.

Ensuite, je te demanderais un petite correction de ta fiche et une relecture attentive, tu as oublié quelques fautes malheureusement ^^' Ensuite je te validerais, Pride de niveau 1.

Bon courage pour ta correction et si besoin d'aide tu peux mp un membre du staff ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-rpg.forums-actifs.net/


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Z'arrive une tronçonneuse a la main Dim 21 Aoû - 4:52

Tout cela va se faire donc si z'ai bien compris tu voudrais que ze dévoile son passé. Ze vais le faire avec le sourire ewe. Pour les fautes qui restent *tape bonpatron* ze vais y remédier...Et le niveau 1 c'est bien.

Bon ze pense que pour les fautes c'est bon (ne fait pas attention a celle que j'ai mis parce qu'elle zozote).
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Erin McCarley
PlASTICS BEAUTIES
■ Messages : 794
■ Date d'inscription : 29/03/2011
■ Age : 24

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Z'arrive une tronçonneuse a la main Dim 21 Aoû - 10:00

Merci pour la correction ^^ ( Bah non j'ai pas compter les zozotements èé )
Sur ce, je te valide ! File faire ton dossier et très bon rp parmi nous o/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-rpg.forums-actifs.net/


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Z'arrive une tronçonneuse a la main Aujourd'hui à 1:50

Revenir en haut Aller en bas

Z'arrive une tronçonneuse a la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers-
Sauter vers: