THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-'] Dim 4 Sep - 19:22


Quelque chose qui bat, quelque chose qui se débat.

Qui suis je ? Ce que vous voyez et rien de plus, absolument rien.





• NOM : Rovy
• PRÉNOM(S) : Roy Lionel
• ÂGE RÉEL / D'APPARENCE :Seize ans
• DATE & LIEU DE NAISSANCE :
• RACE : Lycan
• MAISON(S) DÉSIRÉE(S) : Sloth
• NIVEAU : Niveau? Je n'ai pas de niveau é.è


“ Et qui un jour est allé ci et là.  „
 Du sang, de la rage, de la haine ; ou au contraire, des sourires, de la joie, des souvenirs ~


Je ne suis pas maudit parce que je suis une bête aujourd'hui, je suis maudit parce que j'ai cru être un humain hier.

Non je ne vais pas vous faire chier avec un moment banal comme ma première fois sur le pot ou le premier mot que j'ai dis. En fait, ma famille ne s'est jamais vraiment attardé sur des choses aussi futiles, en effet ils étaient plus préoccupés par nos déménagements excessifs en Amérique si bien que je n'ai jamais su où j'étais né ce qui est aussi spécial. Enfin voilà comment j'ai passé mes cinq premiers années, si bien que c'est ma mère qui était responsable de mon éducation car je ne restais pas longtemps dans la même école. Je n'ai jamais clairement compris ces histoires de déménagements enfin pas jusqu'à maintenant. J'étais petit mais pas débile, je sentais déjà que quelque chose n'allait pas dans cette famille car on partait toujours quand il y avait une histoire de meurtre mais ma mère disait toujours que c'était par rapport à l'ambiance de la ville qu'on la quittait. Par moment, je pensais que c'était à cause de mes cheveux assez étranges. Quand j'étais petit, je pensais que mon sang m'était monté à la tête jusqu'à la pointe de mes cheveux ce qui est assez ridicule mais les médecins disaient que c'était une erreur de pigmentation, ce que je ne crois pas non plus à vrai dire. De plus ma mère comparait mes yeux à des émeraudes à cause de cette couleur aussi particulière mais aussi étrange dans un sens. Et je peux lire dans les yeux de ma mère qu'en réalité je suis né dans la peur.

Il fut un temps où j'ai pu rester plus d'un an dans la même ville mais ce n'était pas avec mes parents, juste de la famille qui accepta de prendre soins de moi en attendant que ces adultes qui sont responsables de ma naissance terminent leurs petites affaires et c'est ainsi que je compris que je les gênais et que je n'étais pas réellement le bienvenu dans ce monde. Mais je fis abstraction de ces sentiments pour continuer à vivre tel un être ordinaire sans aucune histoire. Où ai-je vécu durant cette année ? Dans un trou perdu au nom inconnu, je ne sais même pas si cette ville à un nom. Il y avait une petite école qui m'accepta même si je suis arrivé un peu après le début de l'année. Ainsi j'ai pu suivre une éducation avec d'autres enfants de mon âge sans me soucier d'un quelconque départ. J'ai même dû jouer le rôle de grand frère avec la petit Kate qui venait d'avoir ses deux ans, même si ça ne me plaisait de devoir m'occuper d'elle, je n'avais pas le choix car si je faisais un pas de travers mon oncle m'aurait envoyer je ne sais où pour se débarrasser de moi ce que je comprends pas vraiment. Dès mon arrivée, il m'a fusillé du regard l'air de dire "Vivement que tu dégages" mais ma tante m'a en quelques sortes protégé de ce regard. Même si je n'avais que six ans, je savais que le monde serait compliqué à cerner.

Je n'ai pas grand chose à dire sur cette année banale, il ne s'est rien passé parce que j'ai finis par me mettre un peu à l'écart des autres enfin... Je n'arrivais pas à m'inclure dans la société mais je ne faisais rien pour progresser non plus. Si je veux comprendre le monde il faut que je me comprenne d'abord ce qui n'est pas simple car en réalité je n'aime pas trop réfléchir, oui même mentalement je suis un fainéant. Mais après que l'année toucha à sa fin, mon oncle se transforma en démon avec une rage incroyable envers moi et je n'y pouvais rien, je ne pouvais rien faire malgré les coups qu'il me donnait, je devais endurer la souffrance en regardant la Lune, la pleine Lune... Va savoir pourquoi, il n'aimait pas ces nuits là et me traiter comme une bête quand je regardais la Lune. Elle est pourtant si belle, il parait qu'elle agit sur la personnalité des gens... Peut-être est-ce la raison de ces crises mais celle-ci fut excessive. A tel point que quand ma tante me retrouva, elle m'amena dans un hôpital d'une grande ville. Je hais cet endroit parce qu'il réunit tout le malheur des autres mais j'ai dû y rester un mois sur demande de ma tante alors que j'aurais pu sortir au bout d'une petite semaine. L'enfant avec qui j'ai partagé la chambre et mort peut de temps après ma venue et un autre à demander à changer de chambre. Je ne sais pas ce qu'il y a eu, si c'est moi ou pas qui a causé ça. J'avais l'impression de porter une malédiction sur moi. Mais vous savez ce que j'ai entendu en rentrant de cet enfer, j'ai revu un démon encore plus effrayant qui a décidé de me marquer à vie comme si les coups n'étaient pas suffisant... Quand je suis rentré ma tante était partie chercher Kate et il en a profité. Conclusion, depuis que j'ai Sept ans je suis marqué de la grande croix dans le dos, cet homme a prié quand il me l'a faite comme si il voulait me faire disparaitre de se monde sans armes. La cruauté des hommes est incroyable et leur stupidité n'a aucune limite.

Après cette année là je suis parti en pensionnat pendant trois ans pour enfin revenir chez eux encore une fois même après ce cauchemar. Il est vrai que j'éprouvais beaucoup de haine envers cet homme mais je suis quand même resté ce jeune homme au cheveux rouges et aux yeux verts qui sourie à la vie même si je ne comprends pas vraiment ces motivations. Quand je suis arrivé face à lui, pas un bonjour, juste un regard glacial mais j'ai un pressentiment comme si cette fois la victime ne sera pas moi. J'ai continué à vivre plus haut, je n'avais pas la tête dans les nuages ni dans les étoiles, j'étais dans un espace encore plus éloigné que l'homme perd en évoluant... Le rêve, l'imaginaire. Kate avait grandi aussi et nous parlions toujours ensemble même si mon oncle lui demandait de me laisser seul dans un coin comme si j'allais lui faire quelque chose de mal. L'Homme est assez paranoïaque pour une raison qui m'échappe encore. Je le sentais se rapprocher de moi d'une manière assez lugubre, il appelait mon père "Le chien du clair de Lune" et rigolait juste après en me disant que moi je étais encore inoffensif et qu'il fallait me piquer avant que le pire arrive. j'avais onze et je cherchais des réponses, beaucoup de réponses pour comprendre pourquoi il insultait mes origines tous les jours sans faire une pause. J'y avais le droit à chaque rencontre dans la maison avec lui mais je souriais encore malgré ça car je suis d'un naturel assez calme ce qui devait le faire rager.



“ Particulier, même moi je le suis.  „
 Les petites choses qui nous rendent différents !


Quelque chose vous concernant qui ne rentre pas dans le cadre de l'histoire ? Un signe particulier, vos goûts ou vos dégoûts, une passion, des êtres qui compte pour vous... c'est ici que ça se passe. Parlez nous de ces petits détails qui vous rendent spécifique, unique !C'est également ici que vous nous décrirez votre monstre s'il n'est pas dans la liste du descriptif ou que vous l'avez inventé.


“ Qui est derrière l'écran ?  „
 Montrez-vous, on ne mord pas, enfin pas tous.



• PRÉNOM / PSEUDO :
• ÂGE : Seize ans
• VOTRE AVATAR : Kiyama Hiroto/ Inazuma Eleven
• COMMENT AVEZ VOUS CONNU TOS ? :Partenariat
• CODE DU RÉGLEMENT :Et bien, Maybe It's introuvable pour moi T.T
• SUGGESTIONS ? :



Dernière édition par Roy L. Rovy le Mer 14 Sep - 17:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-'] Dim 4 Sep - 23:40

Le code est faux, cherche encore RLR :3

Bienvenue en tout cas et bonne chance pour le reste de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Hope Spencer
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 576
■ Date d'inscription : 01/06/2011
■ Age : 25
■ Localisation : Unknow

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
4/5  (4/5)
MessageSujet: Re: Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-'] Lun 5 Sep - 6:26

T'as choisi Sloth, donc tu as toute ma sympathie !!!

Bonne chance pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-'] Jeu 22 Sep - 8:49

  • Hello RoyRoy \o


Des nouvelles ? Tu as besoin d'un peu plus de temps ?
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-'] Sam 24 Sep - 17:09

Bah je ne vais pas vous mentir.

Je n'arrive pas à gérer mon temps donc je n'arrive pas à continuer ce qui m'énerve un peu beaucoup donc je ne vais pas vous faire perdre plus de temps avec moi. J'abandonne ma fiche :/ (BOUH !!! Le nul !) Oui je sais c'est nul mais bon je ne vais pas dire "Je n'y peux rien" vu que ce n'est pas vrai.

Bref, désolé de vous avoir fais chier (Oui faut le dire). Au revoir.
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-'] Sam 24 Sep - 17:11

Okay d'accord Roy =)

C'est dommage mais je comprends très bien ce que tu veux dire =/

Je te souhaite une bonne continuation et repasse nous voir si jamais un jour tu as du temps et de l'envie =)

Bisous
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-'] Aujourd'hui à 1:09

Revenir en haut Aller en bas

Roy L. Rovy [En cours comme les autres '-']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers-
Sauter vers: