THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan] Jeu 22 Sep - 19:32

Dés l'aube une masse de cheveux s'éleva de dessous les couvertures. Une masse incandescente une masse de cheveux d'un roux, à la limite auburn. Après un bâillement digne d'un ours sortit de son hibernation, Skin se leva enfin. Il avança avec nonchalance dans la pièce en trébuchant plusieurs fois du fait qu'il était dans le gaz et était borgne. Car, oui les deux additionné ça n'aide pas tellement à se mouvoir correctement. Après une longue douche où pas même un peu de brouillard devant les yeux de Skin ne bougea, il bailla de nouveau. C'est en recevant un calepin tombé de son étagère que le jeune prof fut enfin totalement réveillé. Enfilant sa veste militaire Custom bleu et son jean défoncé, il chercha plusieurs minutes ce qu'il pouvait avoir d'important à faire. D'un coup il se mit à bouger dans la pièce comme une fusée, Aujourd'hui il allait avoir un cours avec deux élèves et une collègue venue sans aucun doute pour faire connaissance, enfin c'est ce qu'il espérait mais personne ne peut prévoir à l'avance. Bon d'accord il y a bien les médiums et autres voyants mais c'est pas le cas de Skin. Il déglutit pris sa trousses de dessin, plusieurs calepins un dossier et pas mal de feuilles, Pas qu'il puisse être radin avec ses calepins mais au prix qu'ils lui avaient coûté en passé à des gosses peut être pas foutu de dessiner un petit bonhomme c'était du gâchis. Il enfila ses converses Marvel et sortit en claquant la porte, Il fit plusieurs pas puis soupira et retourna fermer la porte. Tête en l'air comme il était son appartement allait finir par devenir un moulin. Il se rappela sa discussion avec le directeur :

#__________________#

Dans une pièce éclairé par le soleil deux hommes discutaient l'un face à un bureau sur une vieille chaise et l'autre de l'autre coté installé confortablement sur un chaise chic et haute gamme. L'un était Skin et l'autre le directeur.

Alors Monsieur.... ?

Monsieur Shooter..Skin Shooter..

Il se frotta la nuque assez stressé car jamais il n'avait dû faire un entretien pour devenir professeur. Le directeur le regardait d'un œil à la fois insensible et observateur. Cet homme vêtu d'un costume qui à lui seul payerait le loyer de Skin, au tempe grisonnante et au iris perçant, Oui c'était le directeur, pas fort grand mais qui intimidait de sa présence au point que Skin avait vite fait profil bas à peine entré dans le bureau. Le directeur se racla la gorge et posa sans aucune douceur le dossier de Skin sur son bureau :

Alors vous voulez postuler pour un poste de professeur de dessin c'est bien ça ?

Euh..Oui, oui je voudrais obtenir ce poste !

Ne criez pas voyons après tout l'établissement va pensez que j'accueille dans ce bâtiment des fou furieux

Désolé...mauvaise manie je crois.. veuillez m'excuser..

C'est bon c'est rien monsieur Shooter. Bon essayez de me convaincre de vous prendre pour ce poste de Professeur d'art appliqué

Euh dessin quoi..

Allez y vous avez cinq minutes

Oulah c'est court bon ok...

Il déglutit et commença donc à faire un discours assez bancale pour convainque le directeur :

Je pense que je suis le mieux placé pour obtenir ce poste j'ai passé tout le début de ma vie non humaine à développer cette art qui peut aider pas mal d'élève dans cet établissement à se sentir mieux et se trouver peut être même un nouveau talent autres que leur don surhumains. Je veux leur apprendre tout ce que j'ai acquis au fil des années mes techniques et ma passion sans pour autant les tuer avec un boulot monstre et de leur monter une façon de voir...Enfin voilà

Hum...un peu brouillon tout ça mais vous n'allez pas l'air d’être un mauvais bougre. Trouvez vous déjà quelques élèves et vos cours pourrons commencer. J'ai plus ou moins chargé les autres profs de vous aider à vous repérer dans ce lieu nouveau pour vous. Je ne vais pas vous retenir plus longtemps Monsieur Shooter

Skin et le directeur se serrèrent donc la main et notre ami borgne sortit donc du bureau soulagé et heureux,

#__________________#

Revenant à lui après avoir longuement pendant tout le trajet de chez lui à Other Side, pensé à son entretien, il pénétra dans l'établissement. Il croisa des collègues encore inconnu, des élèves mollasson d'autres moqueurs et même un le bouscula sans un pardon. Cela eu le mérite de faire finir l'élève en question contre la porte de sa classe avec peu de douceur. Avec Skin les petits cons irrespectueux ne font pas long feu. Prenant place dans sa classe enfin, il commença a préparer tout son matériel à noté quelques petits information sur son tableau blanc et à sortir pas mal de choses, Il entendit la cloche sonner et lâcha sans aucun classe :

L'heure de la souffrance du désespoir et des cours commence, aller Skin ressaisis toi et gère.

Il patienta assis sur son bureau les mains pendante un calepin à la main un crayon dans la poche et un autres sur l'oreille. Que voilà magnifique effigie du prof vous ne trouvez pas. Il ne s'attendait à rien surtout pas à la suite,


Dernière édition par Skin Shooter le Dim 25 Sep - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Miku Chainlos
LAZY STUDENTS
■ Messages : 37
■ Date d'inscription : 12/09/2011
■ Age : 19
■ Localisation : Dans ton ombre...

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
1/1  (1/1)
MessageSujet: Re: Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan] Jeu 22 Sep - 20:54

Skin ; Nastasia ; Evan & Miku.

Un rideau mal fermé et donc un tout petit rayon de soleil entra dans la pièce sombre et juste dans l'oeil de la demoiselle, endormie sur le lit avec un tout petit drap dessus son corps, cette fille nue sous les draps à part des grosses chaussettes, c'est bien bizarre. Un petit gémissement puis elle se redressa lentement, contemplant sa chambre en désordre qui n'avait jamais était rangée. Un souffle apparu, surtout car elle n'avait pas envie d'allé en cours. Une chose bougea sous d'autres draps à côté, une sorte de tête noire, voici Rock. Il lança un grognement pour annoncer à sa maitresse le fais qu'il n'avait pas envie de la suivre aujourd'hui mais notre Miku n'allait pas le lancer faire, elle est un peu perdue sans lui et surtout, elle a besoin de lui s'il y a un problème. La fille aux cheveux noirs se leva, ne prenant même pas son drap pour cacher son corps blanc et nu, le serpent sortit lui aussi de sous les draps, il regarda Miku s'habiller. Non, il n'y a pas de regard pervers là...Les longs cheveux détachés cachés parfaitement le corps fin jusqu'aux genoux et donc aucun de ses parties étaient visibles. Bien... Un T-shirt noir, un mini-short de la même couleur tenue avec une grosse ceinture blanche et une longue veste qui tombait à milieu des cuisses, voilà les affaires qu'allait porter notre élève aujourd'hui, elle se coiffa en vitesse, ayant l'habitude. Le serpent noir alla prendre place à son endroit habituel, la longue tresse, donc la gauche, de sa maitresse en prenant une forme très petite. Ils sortirent tout deux dans le couloir qui se remplissait peu à peu, un sac noir ayant une étoile blanche dessus portait par l'épaule droite.
~♪~
Ses cours étaient vraiment ennuyeux, écouter les paroles des profs étaient laçant surtout en histoire, elle qui avait tout vécue depuis 500 ans et même plus mais il y avait un cours qui allait l'intéressée, un cours particulier avec deux professeurs et un autre élève qu'elle n'avait jamais vue auparavant, chaque minute ennuyante était dans sa tête une centaine de questions sur le pourquoi du comment de ce cours.
Enfin, les cours sont finis, mademoiselle va pouvoir se diriger vers ce cours qu'elle attendait tant. On lui avait dit de venir pour « faire connaissance ». « Ow... Je sens que ça va être génial. », un souffle parvenu à la fin de la phrase, elle était excitée d'aller à ce cours, ce n'est pas cela le problème, c'est juste qu'elle est fatiguée, fatiguée de ces cours qui n'en finissent pas. Elle s'arrêta devant la porte fermée, elle frappa une fois et n'attendit pas de réponse pour ouvrir la porte et lancer un :

« Bonjour ! »


Levant la main en vitesse en signe de salut, elle regarda de ses yeux bleues mi-ouverts le professeur, là, installé à son bureau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan] Sam 24 Sep - 18:41

Il était encore de bonne heure et les élèves du pensionnat n'étaient pas encore très animés, lorsque le réveil de Nastasia décida de faire son travail et de sortir de son sommeil la jeune professeur. Alors qu'un silence paisible régnait dans la chambre mise à la disposition de la Russe par le pensionnat et dans les couloirs alentour d'ailleurs, la radio se mit à informer qui voulait l'entendre que le temps pour la journée serait idéale pour la saison et que la circulation était assez dense en ville... Ce dont la seule occupante de la chambre se moquait totalement puisqu'elle vivait pour le moment sur son lieu de travail et n'avait donc pas à s'y rendre, à pied ou en voiture d'ailleurs. Changer de bâtiment n'était pas ce qu'elle pourrait appeler un long trajet méritant qu'on s'intéresse à ce genre de choses et peu importe la météo, même s'il pleuvait des cordes elle ne risquait pas grand-choses compte tenu de la distance qui la séparait de sa salle de classe. Nastasia n'avait donc que des avantages à être professeur dans ce pensionnat, de ce point de vue la en tout cas. Pourtant, l'autre crétine du journal radio lui annoncer avec un ton joyeux, qui aurait donné à Nastasia une sérieuse envie de l'étriper si elle l'avait eu devant-elle, qu'il était 6h30 du matin... Tôt, beaucoup trop tôt pour la jeune professeur qui glissa son bras en dehors des couvertures pour cogner joyeusement le réveil jusqu'à ce que la voix lui fasse le plaisir de se taire. Ce qui ne pris pas beaucoup de temps heureusement. Lorsque le silence fut de retour dans la pièce, Nastasia laissa paresseusement son bras retomber le long de son lit et enfoui sa tête dans son oreiller pour se rendormir paisiblement. Elle avait largement le temps de se décider à se lever après tout, elle n'avait aucun cours de prévu dans la matinée, ce qui était assez rare alors autant en profiter pour s'offrir une mini grasse mat'. Si elle avait été élève dans ce pensionnat, Nastasia aurait très certainement fait partie des sloth, le péché de paresse étant assez présent chez elle... A moins que cela ne soit son calme qui donne cette impression. Quoi qu'il en soit, elle ne comptait pas cracher sur une occasion de dormir un peu plus tard ce matin, voilà pourquoi elle n'eut aucun mal à se rendormir.

Ah... La vie était vraiment belle pour Nastasia à cette heure-ci. Son petit lit bien douillet, son oreiller bien moelleux, sa chambre tranquille et agréable, ses collègues qui râlaient dans le couloir... Euh... Il n'y avait pas une erreur là ? Si si, la dernière description n'était pas censée faire partie des choses habituelles à cette heure et malheureusement la Russe ne rêvait pas. Il y avait bien une professeur en train de râler juste devant la porte de sa chambre. Nastasia ne savait pas si c'était à cause de quelque chose qu'elle avait pu faire, si c'était pour la réveiller ou autre et elle n'avait pas vraiment envie de le savoir à dire vrai. Pourtant, elle n'avait aucune envie d'être tirée de son sommeil par ça. Le réveil posé sur sa table de chevet lui indiquait à présent 7h55, elle aurait bien dormit encore un petit peu, mais tant pis. Elle décida de se lever et d'aller voir ce qu'il se passait dans le couloir, même si cela ne la concernait pas, si cela l'empêchait de faire une grasse matinée c'était vite devenu son problème. C'est donc avec des manières mécaniques et lentes de zombie que la jeune femme sortie de son lit, attrapa et enfila à tâtons sa robe de chambre et marcha enfin jusqu'à la porte de sa chambre. Une fois celle-ci ouverte, Nastasia fit enfin l'effort d'entrouvrir un oeil pour voir les protagonistes de la scène qui se jouait dans le couloir. Les gens d'ici était définitivement plus matinal qu'elle pour avoir l'énergie de protester de la sorte de si bonne heure... En fait il s'agissait tout simplement d'une des collègues de Nastasia qui se plaignait d'une tâche qu'on lui confiait alors qu'elle avait déjà du travail par-dessus la tête. La russe se savait incapable de dire quelle matière cette femme enseignée, par contre, elle connaissait parfaitement la réputation de râleuse de cette dernière... Ce qui ne la dérangeait pas vraiment lorsqu'elle le faisait à des heures descentes et loin de sa chambre, mais elle ne pouvait pas choisir apparemment. Trop mal réveillée pour vraiment comprendre ce qu'il se passait, la jeune femme vit seulement sa collègue s'en aller l'air en colère, laissant derrière elle un directeur tout aussi agacer apparemment. Oui bon... Tout cela donnait surtout envie à Nastasia de retourner se coucher, elle n'aimait déjà pas les embrouilles alors à huit heures du matin, très peu pour elle merci. Alors qu'elle laissa échapper un bâillement, la jeune femme allait refermer la porte de sa chambre lorsqu'elle entendit la voix du directeur.

" - Vous tombez bien vous ! "

En entendant cela, Nastasia espéra de tout son petit coeur que ce " vous " ne voulez pas signifier " Miss Sabarthès ", mais après un rapide coup d'oeil dans le couloir, elle eut la certitude qu'il n'y avait personne d'autre et donc que le directeur s'adressait bien à elle. Oh joie... Elle regarda donc l'homme d'un air interrogateur en attendant qu'il lui dise ce qu'il voulait d'elle, enfin... Ce qu'il voulait à sa collègue plutôt, mais comme celle-ci n'avait pas l'air très décidé et que Nastasia avait eu la bêtise de sortir son nez de sa chambre, cela retombait automatiquement sur elle. Le directeur se mit donc à expliquer à la jeune prof' mal réveillée qu'un nouveau professeur de dessin commençait à donner ses cours aujourd'hui et qu'il fallait quelqu'un pour l'aider à prendre ses marques... Et si possible surveiller un peu comment se dérouler son premier cours. Très intéressant tout cela... Pourquoi Nastasia voyait venir gros comme une maison que cette mission allait être pour elle ? Ben Bingo c'était pour elle ! Et le pire c'était qu'elle n'avait ni assez d'énergie dès le matin pour protester, ni une raison valable pour le faire vu qu'elle n'avait pas de cours à donner elle-même. Du coup, elle s'était faite avoir en beauté, à croire que c'était un complot... Enfin, ce n'était pas si grave après tout, elle n'avait plus qu'à se préparer plutôt que de paresser voilà tout. Elle retourna donc dépiter dans sa chambre et se prépara, faisant un rapide passage dans la salle de bain le temps de prendre une douche, ce qui n'eut pas vraiment l'effet espéré pour la réveiller. Après avoir enfilé rapidement une paire de jean's et un chemisier blanc, la jeune femme se peigna les cheveux avant de finalement se décider à sortir de sa chambre. Elle ne mourait pas d'envie de bosser, c'était peu de le dire, pourtant elle arborait toujours le même regard neutre que d'habitude. Aucune mauvaise humeur ne paraissait sur son visage pâle et son pas n'était pas plus nerveux non plus, c'était donc en lenteur, doucement mais sûrement qu'elle se dirigeait vers la salle de cours que lui avait indiqué le directeur un peu plus tôt. A mis chemin environ, Nastasia croisa le chemin de quelques étudiants qui allaient en cour avec autant de motivation qu'elle, c'est-à-dire pas beaucoup. Profitant de leurs pas lents, la jeune femme ne se gêna aucunement pour saisir au moment où ils se croisaient le toast qu'un des élèves se préparait à dévorer à pleines dents. Il était jeune, il pouvait se passer de petits déjeuners, voilà l'excuse bidon que lui sortie Nastasia en s'éloignant avant de mordre dans le toast... Que c'était bon d'être prof' ! On pouvait abuser de son pouvoir sans retenu, ou presque. C'est donc avec ce petit déjeuner, très peu copieux il faut l'avouer, que Nastasia arriva enfin devant la dite salle de classe où elle devait faire la connaissance de son nouveau collègue... Pitié, pas un casse pied comme la folle qui l'avait réveillée ce matin... Oh il n'y avait pas de raison pour qu'il soit comme elle, mais sait-on jamais. Elle allait le découvrir très vite en tout cas. Nastasia frappa donc à la porte de la classe avant de l'ouvrir et de faire quelques pas dans la pièce où elle aperçue le professeur assis sur son bureau à attendre ses élèves visiblement. Il y en avait déjà une d'ailleurs, qui venait d'arrivée sûrement puisqu'elle était encore debout quand Nastasia les rejoignit. Sans perdre de temps, la professeur s'adressa à son nouveau collègue avec un sourire polie pour se présenter.

" - Bonjour ! Je suis Nastasia Sabarthès, la prof de chimie, ravie de vous rencontrer. Le directeur m'a envoyé pour... Ben je ne sais pas en fait. Donc on va dire que c'est pour souhaiter la bienvenue et donner un coup de main au cas où... "

Et oui, elle n'allait pas dire qu'elle était là pour le surveiller tout de même... Surtout que cela s'apparentait trop à du travail pour qu'elle le fasse vraiment en plus...
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan] Dim 25 Sep - 10:35

Encore une longue journée où le réveil sonnait dans le vide. Réveillé, Evan l'était depuis trois bonnes heures. Et ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait. Il ferma le livre qui lui avait fait passer le temps, et commença à se changer. Dehors, quelque oiseau matinal piaillait sa faim, sa joie de vivre, son territoire, ou que ne savait-il encore. L'insouciant oiseau semblait se moquer pas mal de ses prédateurs. Lui avait des ailes. Lui pouvait voler. Evan, pour seule protection, avait ce qui lui rappelait en quoi il n'était plus humain. Mais quoi. Au moins n'était-il pas aussi inoffensif qu'il semblait. Il chercha dans ses affaires sa veste grise qu'il affectionnait. Un rappel de ces journées où il n'était encore qu'un pauvre adolescent sans autre but que de lire.

Il commença à enrouler sa queue autour de son ventre, puis, après quelques instants de réflexion, il glissa l'extrémité dans sa manche droite. Rien ne vaut la prudence, en ces lieux, où tout pouvait se révéler dangereux. Le peu qu'il avait vu lui avait suffit. Trouillard, susurrait une voix en lui. Evan sourit. Ils pouvaient lui dire ce qu'ils voulaient, cela ne le touchait pas plus que ça. Il avait fini par avoir l'habitude de ces créatures qui voulaient lui dicter sa conduite. C'était trop facile de voir le monde depuis leur habitat, bien au chaud au fond du corps.

Le jeune homme s'assit sur son lit et soupira. Il n'avait pas faim, pas encore, mais savait très bien que cela arriverait dans cinq, quatre, trois... Ces créatures étaient réglées comme des horloges. Il pouvait leur faire confiance pour ne pas louper un repas. L'allure traînante, comme une ombre, il se dirigea vers le point central de ces lieux. Enfin, après la bibliothèque, évidemment. Mais là n'est pas le propos. Comme à son habitude, il engloutit quelque dizaine d'aliments plus ou moins différent, peu importaient lesquels, il devait juste les rassasier.

Il prit quelques toasts à grignoter dans le couloir, et était à son dernier quand un des professeurs le bouscula. Au terme de cette bousculade, le toast avait disparu. Une foule de protestation monta dans son corps, mais il les ignora. Il était jeune, et il pouvait se passer de petit déjeuner. Surtout après ce qu'il avait déjà mangé. Il se dirigea vers la bibliothèque, quand une petite alarme interne l'alerta. Ça peut aussi avoir du bon, ces petites bêtes... Il allait oublier le premier cours d'art. Alors qu'il avait promis au professeur Shooter de venir...

La lente ombre qui traînassait dans les couloirs se transforma en éclair grisâtre. Evan sentit à peine les bousculades qu'il provoquait, espérant juste ne pas tomber sur des wraths assez réveillés pour lui en vouloir. Il récupéra en vitesse de quoi écrire et se remit à courir vers la salle. 221, lui rappela-t-on intérieurement. Il zigzagua avec l'agilité d'une tortue arthritique entre les groupes d'élèves, et arriva, complètement essouflé, devant la salle. Un professeur venait d'entrer. Mais ce n'était pas le professeur de dessin. Il hésita un instant, regarda dans la salle... Si il était bien arrivé à bon port. Il y avait Monsieur Shooter, apparemment pas très sur de lui, une élève qu'il n'avait jamais vue encore, et cette dame qui, tout de même, lui disait vaguement quelque chose.

Il secoua la tête et s'installa silencieusement. Le cours allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan] Dim 25 Sep - 14:03

Entendant quelqu'un frappa à la porte, Skin voulu se lever sans rien dire mais avant même qu'il bouge, une petite demoiselle pas inconnu au bataillon fit son entrée. Elle avait une longue chevelure de jais , une bouille des plus douces et des yeux magnifiques et d'un bleu turquoise assez fascinant. Elle se nommait Miku à ce qu'il se rappelait et elle avait accepté de venir à son cours, Il fut des plus heureux de voir que déjà une de ses élèves était présente tôt et en forme pour partager sa passion du dessin. Il put entendre de la petite voix de la demoiselle :

« Bonjour ! »

Elle avait l'air enjouée et assez heureuse de participer au premier cours de son maladroit mais présent professeur de dessin. Ce levant de sa chaise il fit par mégarde bouger ses cheveux , Skin la salua une mèche en plein sur le bout du nez :

« Bonjour Miku, content que tu sois venu et heureux que tu ai accepté de venir je pensais que ça aurait été ridicule de faire un cours de dessin et que personne ne veuillent venir mais je me suis royalement trompé. Tu peux prendre place dans la classe où tu veux enfin je te conseilles devant ça sera plus simple pour t'expliquer tout. On attend encore deux personnes et le cours commencera.»

Il reprit son rangement, se mit à organiser au mieux la classe sous les yeux de Miku qui devait attendre avec patience sur une chaise et qui avait sans nul doute envie de connaître « ses camarades  de classe .» En se retournant sous le bruit des pas et qu'on avait frappé à la porte il vit entrer le deuxième protagoniste au cours, La collègue en question. Plutôt mignonne même si c'était vraiment pas le moment de draguer. Elle avait une cheveux tout comme Miku fort longue mais disons que niveau corps elle était proportionné comme une femme, ce qui normal en même temps. Il retient au rire du fait qu'il avait stressé en sachant qu'il n'avait aucune tenue autre que détendue hors la prof était comme lui mode détendu powaa. Jean et chemisiers blanc genre de tenue simple et qui passe partout idéale pour un prof. A peine avait-il voulu ouvrir la bouche que cette dernière se présenta :

" - Bonjour ! Je suis Nastasia Sabarthès, la prof de chimie, ravie de vous rencontrer. Le directeur m'a envoyé pour... Ben je ne sais pas en fait. Donc on va dire que c'est pour souhaiter la bienvenue et donner un coup de main au cas où... "

Il la regarda assez étonné cherchant ses mots et lui donna enfin une réponse en se présentant à son tour et en tendant la main :

« Enchanté mademoiselle Sabarthès , je me prénomme Skin Shooter et je suis le collègue quoi vous devez aider. Je sais que vous avez pas mal de chose à faire mais ça me permettra au moins de ne pas avoir tout mes collègues sur le dos. Je vous aurez au moins connu avant d'avoir le lycée sur la carcasse bref..

Il se tourna vers Miku avec un grand sourire :

« Miku voici la deuxième personne qui feras si l'on veux partie du cours, c'est Mademoiselle Sabarthès, Mademoiselle Sabarthès voici Miku une agréable demoiselle qui a bien voulu participer a mon cours »

Il montra énormément d'embarras du fait que malgré son grand calme être entouré de femme était tout de même déstabilisant...très déstabilisant. Il invita la professeur à prendre place sur une chaise à coté du bureau puis dit d'un ton calme en s'asseyant devant son fidèle bureau assez mal en point : 

« Nous attendons encore un dernier élève il s'appelle Evan et je le trouve plus sympathique à vivre, le cours ne devrait donc pas être si catastrophique. Enfin je crois..»

Il fallait avouer honnêtement qu'il n'était vraiment pas sur de lui. Après tout c'était son premier cours et c'était comme un test pour lui. Lui prouver ou non qu'il était fait pour être prof. Si la soit disant épreuve se passait correctement sans trop d'incident, il pourrait enfin faire régulièrement des cours sans pour autant avoir la joie de ce dire qu'il n 'était qu'un gros boulet juste bon à dessiner. Car quand on passe sa vie à dessiner à longueur de journée on est tous sauf prédestiné à devenir professeur. Il lâcha un grand soupire et d'un coup sec se leva se sa chaise prit une grande inspiration un feutre et entama un dessin plutôt étrange représentant un lierre qui grimpait le long d'une colonne où siégeais un petit chérubin au trait des plus enfantin. Après avoir finit son dessin il retomba avec paresse sur sa chaise. Il était comme ça le Skin, des fois il partait dans un dessin qu'il dessinait si rapidement comme dans un coup de tête et juste après affichait une mine des plus contrarié. Comme si ses dessins pourtant stupéfiant n'était à ses yeux que de vulgaires trucs de gamins. Il avait cette fichu manie de rabaisser ses œuvres et son talent à un ramassis de petit chose anodine alors que c'était l'inverse. L'avantage c'est que cette même manie l’empêchait d’être narcissique et vantard de son travail.

Après quelques minutes il se redressa et reprit une position « plus professionnelle » et eu le temps d'apercevoir qu'un masse de cheveux blond se glissait avec paresse dans la classe. Evantétait enfin arrivé et même pas en retard. Ce dernier prit place et s’asseye sans rien dire. Skin se leva en haussant les sourcils et prit la parole :

« Chère Mademoiselle Sabarthès et Miku je vous présente Evan le deuxième élève du mon cours, Evan voici Mademoiselle Sabarthès qui est là pour m'aider et m'éviter de faire n'importe quoi ^^'' et Miku la deuxième élèves a accepter comme toi de participer à mon cours »

Il se racla la gorge prit un ton sérieux qui ne lui allait pas mais alors pas du tout et reprit :

« Pour le cours d'aujourd'hui qui est aussi le premier je vais vous apprendre l'art de la perspective. Ce n'est pas la chose la plus dure dans l'art du dessin mais elle reste cruciale. Mais pourquoi me direz vous ? Tout simplement parce que sans perspective votre dessin peut vraiment ne ressembler à rien qu'un paysage au air de crêpe sans aucune profondeur. Prenons un exemple concret tiens. »

Il s'avança vers mademoiselle Sabarthès en lui prenant la main la fit se leva et la fit s'assoir sur la table avec la tête penché vers la gauche et retourna à son tableau :

« Merci Mademoiselle de votre participation spontanée »

Il ne lui avait même pas demandé son avis dans le genre gonflé il l'était au plus haut point. Sans attendre il fit avec talent le portrait de la professeur sans oublier un détail que ce soit le bois de la table les rides marqué par la gènes et l'impatience de la prof ou encore les plis du textile. Son dessin finit il se bougea et laissant donc la petite assemblée admirer son « œuvre » puis d'un ton calme leur dit :

« Voyez vous si je n'avais pas fait un effet de profondeur on ne pourrait faire la différence entre le premier plan où Nastasia se trouve et le fond de la classe. Maintenant chose simple je vous propose d'essayer également. Je ne vous demande pas du Léonard de Vinci ou encore du Picasso, simplement une dessin en perspective. Je mets le niveau haut du début pour mieux adapter mes cours par la suite. »

Il distribua une feuille, un crétarium, un crayon a papier et un gomme au trois personne présente et reprit place derrière son bureau :

« Voyons ce que votre imagination vous a doté comme art du dessin »

C'était une phrase arrogante....non mais d'un prof oui. Il patienta en attendant le résultat de chacun même de Nastasia, qui semblait très peu détendu. Il espérait simplement que l'avoir obligé quelque peu a prendre la pose ne l'ai pas froissé sinon la suite du cours allait être des plus pimenté.
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Miku Chainlos
LAZY STUDENTS
■ Messages : 37
■ Date d'inscription : 12/09/2011
■ Age : 19
■ Localisation : Dans ton ombre...

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
1/1  (1/1)
MessageSujet: Re: Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan] Dim 25 Sep - 16:01

Moi ? Dessiner !? Hm...

« Bonjour Miku, content que tu sois venu et heureux que tu ai accepté de venir je pensais que ça aurait été ridicule de faire un cours de dessin et que personne ne veuillent venir mais je me suis royalement trompé. Tu peux prendre place dans la classe où tu veux enfin je te conseilles devant ça sera plus simple pour t'expliquer tout. On attend encore deux personnes et le cours commencera.»

Voilà, enfin...Miku se rappela de ce professeur qu'elle avait déjà rencontrée auparavant. Un homme bien sympathique qui l'avait dessiné. L'adolescente lui répondit d'un sourire puis alla ce placer à une table, il y avait du choix pour tout dire, elle prit place au premier rang côté fenêtre. Elle se demanda ce que ce cour allé donné, voyons ce que ce prof leurs avait réservé. Quelqu'un frappa à la porte, le regard bleu se posa sur l'entrée et elle regarda la femme qui venait d'entrer. Elle entendit l'arrivant ce présenter.

" - Bonjour ! Je suis Nastasia Sabarthès, la prof de chimie, ravie de vous rencontrer. Le directeur m'a envoyé pour... Ben je ne sais pas en fait. Donc on va dire que c'est pour souhaiter la bienvenue et donner un coup de main au cas où... "


Une femme assez bien présentée pour un premier abord. Rock lui murmurait des choses dans l'oreille qui la faisait un peu rire mais elle se retint en mettant sa main devant sa bouche. Ce n'était pas très courtois ce que disait le serpent mais il avait un peu raison, on dirait que Skin était stressé mais il parvint comme même à sortir des phrases.

« Enchanté mademoiselle Sabarthès , je me prénomme Skin Shooter et je suis le collègue quoi vous devez aider. Je sais que vous avez pas mal de chose à faire mais ça me permettra au moins de ne pas avoir tout mes collègues sur le dos. Je vous aurez au moins connu avant d'avoir le lycée sur la carcasse bref.. »


Le nouveau professeur de dessin se tourna vers Miku qui reprit son sérieux et le regarda avec ses grands yeux bleux, prêtes à écouter tout ce qu'il avait à dire :

« Miku voici la deuxième personne qui feras si l'on veux partie du cours, c'est Mademoiselle Sabarthès, Mademoiselle Sabarthès voici Miku une agréable demoiselle qui a bien voulu participer a mon cours »

Miku regarda la dénommé Sabarthès et afficha un grand sourire innocent en répondant :

« Enchantée, je suis Miku. »


Rock continua à lui dire des bêtises ce qui donna un faux air à Miku, un peu même vulgaire mais elle le cacha vite fait en posant sa main sur sa bouche. Elle tremblait un peu, gardant en elle un rire puis après quelques secondes, elle arrêta et baissa sa main, remontrant un visage sérieux et froid. Elle regarda Skin et Sabarthès prendre place.

« Nous attendons encore un dernier élève il s'appelle Evan et je le trouve plus sympathique à vivre, le cours ne devrait donc pas être si catastrophique. Enfin je crois..»

Et bien j'espère, pensa Miku, celle ci baissa la tête et regarda sa table qui était un peu grifonnait. Certainement par la personne assise avant ici, ou encore avant...En tout cas, quelqu'un était passait ici et avait marqué son « territoire », c'était un cœur avec à l'intérieur écrit deux lettres mais Miku ne s'en occupa pas une seconde de plus, elle écouta avec attention les paroles qui lui disait son serpent, c'était marrant. Ce serpent est vraiment gentil, il sent tout les sentiments de la fille depuis sa naissance et il sait quoi dire ou faire pour la rendre heureuse et parfois même, en fait de trop mais c'est gentil de sa part. Quelqu'un entra sans un bruit, un garçon, un blond, c'était lui le deuxième élève ? Oh, c'est bien équilibré, deux garçons, deux filles. Le garçon s'installa sans mot dire, juste après le professeur d'art se leva pour nous présenter le garçon.

« Chère Mademoiselle Sabarthès et Miku je vous présente Evan le deuxième élève du mon cours, Evan voici Mademoiselle Sabarthès qui est là pour m'aider et m'éviter de faire n'importe quoi ^^'' et Miku la deuxième élèves a accepter comme toi de participer à mon cours »


Miku regarda du coin de l'œil le blondinet puis revient sur Skin qui la fit encore rire mais se retint une nouvelle fois. Cet air sérieux ne lui allait vraiment pas du tout, cela en venait au ridicule, enfin...Il ne faut pas grand chose pour faire rire la brunasse.

« Pour le cours d'aujourd'hui qui est aussi le premier je vais vous apprendre l'art de la perspective. Ce n'est pas la chose la plus dure dans l'art du dessin mais elle reste cruciale. Mais pourquoi me direz vous ? Tout simplement parce que sans perspective votre dessin peut vraiment ne ressembler à rien qu'un paysage au air de crêpe sans aucune profondeur. Prenons un exemple concret tiens. »


Miku lâcha un soupire discret, elle n'était pas très douée pour le dessin mais cette séance pouvait être très intéressante. C'est culotté ça ! Rien demander à une femme et la faire s'assoir sur une table...Elle n'avait rien demandé la prof' et pourtant elle se retrouve à faire une pose pour le dessin professeur de dessin. Quelques minutes puis Skin montra à ses élèves le fabuleux dessin avant d'ajouter :

« Voyez vous si je n'avais pas fait un effet de profondeur on ne pourrait faire la différence entre le premier plan où Nastasia se trouve et le fond de la classe. Maintenant chose simple je vous propose d'essayer également. Je ne vous demande pas du Léonard de Vinci ou encore du Picasso, simplement une dessin en perspective. Je mets le niveau haut du début pour mieux adapter mes cours par la suite. »

Les pensées de la jeune fille se mélangèrent, comment faire ça, ci...Je sais pas dessiner, je sais pas tenir un crayon...J'ai jamais apprit, le dessin et moi ça fait quatre...Enfin c'est ce qu'elle pensait mais elle avait un peu de dessin dans les doigts comme même, elle n'était pas si nulle que ce qu'elle pouvait penser. Le prof' distribua à tous, une feuille, deux crayons dont l'un un critérium et une gomme, voilà les bases du dessin. Bah oui...Sans je sais pas comment tu peux dessiner.


« Voyons ce que votre imagination vous a doté comme art du dessin »


La fille prit le crayon à papier dans sa main et tapote la mine sur la feuille avant de faire un rond de taille moyenne sur la feuille.

« Pastèque... »


Elle afficha un sourire et continua son dessin qui devait représenter une pastèque dans un bassin dans un couloir avec au fond un magasin, rien n'allait ensemble mais il y avait de la perspective.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan] Aujourd'hui à 1:52

Revenir en haut Aller en bas

Jeune élèves intrépides vous préférez le fusain ou l'acide ?[pv with Nastasia, Miku and Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: Salles de cours-
Sauter vers: