THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

# BRYAN S. SPARROW ;; I regret nothing, ever."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: # BRYAN S. SPARROW ;; I regret nothing, ever." Dim 22 Mai - 21:49


“ Qui suis- je réellement ? „

Ce que vous voyez et rien de plus, absolument rien.





• NOM : Sparrow.
• PRÉNOM(S) : Bryan Steve.
• ÂGE RÉEL / D'APPARENCE : //
• DATE & LIEU DE NAISSANCE : Dans une chambre, d'un navire, une union entre une pirate et un pirate, Barbe Noire pour être exact, le jour nous n'en savons rien, vu qu'il n'aime pas vraiment son âge actuellement, à vrai dire, avoir 342 ans, chaque 19 du décembre... Hein quoi ? Bryan, il ne fallait pas le dire ?! Excuse moi !
• RACE : Shinigami.
• MAISON(S) DÉSIRÉE(S) : Envy, babe !
• NIVEAU : Niveau 4. Aucun don.



“ Ce qui s'est passé, dis le nous !

Ah tu veux savoir ?

T'as qu'à lire le post suivant ! „



“ Qui est derrière l'écran ? „
Montrez-vous, on ne mord pas, enfin pas tous.



• PRÉNOM / PSEUDO : Kitty. Meow ? (a)
• ÂGE : J'ai oublié tu vois, mais, ce que je sais, c'est l'importance de la vie, dans le monde, tu sais c'est comme ci Mulan, était née maintenant, tu penses pas qu'elle en aurait eu rien à foutre de prendre l'apparence de son père pour aller à la guerre, les tanks, c'est plus comme avant, et en plus imagine un peu si Mushu serait devenu réel, il aurait été directement mit dans un bocal, pour faire des expérience. Tu vois l'genre ? C'est pour ça que c'est inutile. Et tu vois, maintenant, je sais que dans ta tête, tu penses que je suis un con et tu veux savoir un truc. Je pense que tu as raison ! Ami l'ami ?!
• VOTRE AVATAR : Izaya, Durarara, et vu que Jack Sparrow, me représente, pas touche.
• COMMENT AVEZ VOUS CONNU TOS ? : Je suis dieu, je pense que c'est plutôt TOS qui m'a connu.
• CODE DU RÉGLEMENT : You suck.
• SUGGESTIONS ? : Faire de moi le roi d'une autre planète, j'en ai marre de la terre. Ou sinon. Carglass Répare. Carglass Remplace !

J'ai prit le beau Jacky, pour mettre en évidence le caractère, l'histoire de mon personnage. Puis ce gars dégage une aura de ouf. Ragez pas.



Dernière édition par Bryan S. Sparrow le Mar 14 Juin - 11:31, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: # BRYAN S. SPARROW ;; I regret nothing, ever." Dim 22 Mai - 21:50





“ I WAS A PIRATE „

« Mes chers frères et soeurs pirates et puis... vous. Que cette histoire reste à jamais gravé dans vos mémoires, car c'est à ce moment là, que vous auriez voulu, vouloir être dans ma peau, il y a bien longtemps ! Mes amis, TRINQUONS MES JOLIES, YOOH ! »


Qui l'eu crue, qu'un aussi beau gosse est né il y a des lustres ! 1683, mes enfants. Le bon vieux temps comme dirait ce bon vieux Bryan. Ce petit avait déjà sa carrière de brigand en marche, dès son plus jeune âge, pour subvenir à ses besoins, car la vie n'était pas comme maintenant, surtout que lui et ses parents n'étaient pas riches, loin de là. Mais qu'importe, il le vivait bien, ce voyou de bas étage, oh, tout le monde savait que celui qui volait les légumes étaient Bryan Sparrow. Tout le monde le savait, oui, ses parents. Pour lui, enfant, ses parents, il n'y avait qu'eux pour lui, les autres, il s'en foutait. C'est chacun pour sa pomme. C'est en Jamaïque qu'il sorti du cocon interne de sa maman. Née d'un père pirate, ce qui lui donne l'envie de poursuivre cette liberté qu'avait son père, dès ses onze ans, cette volonté l'engloutie. Et son père n'était pas un pirate piteux et sans renommer, loin de là, il avait aussi son nom et sa place dans l'Âge d'or de la Piraterie. Vous avez déjà du entendre ce prénom, enfin pas vous, mais vos arrières arrières arrières [...] arrières grands-parents, certainement. Le roi des pirates, la référence de tous. Barbe noir. Vous savez, ce terrifiant pirate, que tout le monde craint et que certain adule par la même occasion. Bah oui, c'est son papa. Bryan a été le produit d'une relation de plusieurs années avec une femme, qui n'était pas forcé à être avec Barbe noir, en fait, sa mère, était simplement, une pirate elle aussi, sauf que madame s'habillait comme un homme, car comme vous le savez, avoir une femme à bord d'un navire, ça porte malheur, et de plus, c'est un crime, Barbe noir, allait la tuer, pour avoir enfreins cette règle, sauf que maman Bryan se défendait pas mal, et elle avait aussi un équipage? à elle, ce qui fit changer d'avis Barbe noir. Au début, leurs relations, n'étaient pas des meilleurs, mais, par la suite, ce pirate au coeur froid changeait avec la belle, si c'est pas beau. Alors, il y a eu un moment, comme avec chaque femme enceinte, où les symptôme se font voir, nausées, nausées et double nausées, heureusement qu'elle n'avait pas le mal de mer ! Ahahaha. Non sérieusement. Elle dut donc déposé les armes, prendre un congé de maternité, pour rester sur terre ferme, et mettre au monde, la chose qui grouillait dans son ventre depuis déjà, quatre mois. #C'est moi, c'est moi !# Barbe noir, avait promis de revenir quand il pouvait, encore un acte de gentillesse de sa part, mais, ça, personne le savait. C'est avec le coeur brisé, qu'ils se sont promis de se revoir, sa mère ayant l'envie de reprendre mer, et son père, ayant l'envie de voir son futur enfant. Et qui l'eu cru que ce serait #MOI MOI MOI#, Bryan Steve Jack II Sparrow, Steve prénom que sa mère voulait qu'il porte, Bryan et Jack, son père aimait les prénoms modernes quand à Jack, il fallait bien qu'il garde un souvenir de son père, et Sparrow, parce que le nom de famille de Barbe noir était #BARBICHETTE SPARROW-PUTAIN MAIS, TA GUEULE BRYAN !# Jack Turner Sparrow, quant à sa mère, Katherina Maria Vargas, pseudonyme navigation, Steve Envy, voilà ce qui explique la chose.

Etant la femme de Barbe noir, elle savait très bien, qu'elle ne devrait jamais dire de qui venait son fils, ce qu'elle fit, elle garda ce secret, pour ainsi le mettre au monde. Bonheur pour la maman, d'avoir mis au monde un petit garçon, et surtout de ne pas avoir succombé par manque de force, sueur et transpiration, mélange que chaque femme enceinte endure au moment de l'accouchement. C'était beau, il était beau, un beau bébé, qui ressemblait étrangement à son père, avec déjà un caractère bien à lui. Il ne connu pas son père directement, c'est certainement à ses un an, qu'il fit la rencontre, touchante sans l'être avec le méchant pirate pas méchant que ça. La relation ne pouvait pas continuer ainsi, le désir de retourner en mer pour la mère se faisait de plus en plus présent, elle n'était pas du tout faite pour être mère, mais, rien que le fait de penser à laisser abandonner son enfant, lui brisait le coeur, alors le seul moyen était de retourner en mer avec son enfant, en se déguisant, quant au désir d'être sur un navire avec son homme était présent lui aussi. Quant au père, lui il voulait son fils, il voulait le voir, physiquement, mais aussi il voulait le voir prendre la relève de ses exploits, de lui apprendre le métier de pirates, se faisait de plus en plus présente, et le seul moyen, était de le prendre sous son aile, car il était un homme, et déjà rien qu'en voyant sa bouille, on savait qu'il avait ça dans le sang. C'est à ses seize ans qu'il mit un pied sur le bateau de son père, quant à sa mère, elle était travestie, et ça Bryan le savait, mais, il ne devait en aucun cas le dire. La seule chose que l'équipage savait était que Bryan était le fils du capitaine, ayant pour mère, une femme de la cour royale, prise en otage, et c'est avec son caractère fort qu'il a tenu tête au capitaine, un mensonge pour éviter la potence, et surtout pour garder sa fierté face à l'équipage de son père, ce qui fit de lui le sous capitaine du bateau au côté de sa mère. Même à seize ans, il avait bien son propre caractère, blageur, et je m'en foustisme dans l'âme, c'est ce qui définit la progéniture de deux humains, atteint mentalement. Tel père, tel fils. Bryan avait un avenir prometteur. Et ça, ses parents le savaient.






“ IT WAS COOL TO BE A PIRATE. „

« Good afternoon, lovely ladies, and esteemed gentlemen. My apologies for my tardiness. I needed to assume more...suitable...attire. »


Et pendant tout ce temps il grandit sans réels problèmes. Bryan avait comme pseudo Jack Sparrow, simplement pour faire honneur à son père et parce qu'il aimait bien ce nom étant jeune, c'était à la mode. Son père l'avait bien entrainé et il avait toutes les capacités de devenir un bon pirate, avec son équipage, et il était encore plus prêt d'être pirate, ce qu'il attendait depuis longtemps. Sauf que son père et sa mère n'étaient pas vraiment d'accort sur ce fait, alors qu'il avait déjà 23 ans, ils n'étaient pas du tout en accord avec lui, alors que lui, il voulait être un capitaine, avoir son navire, et ne plus être le bras droit de son père, même si c'était quand même, quelque chose plutôt exceptionnel pour quelqu'un mais, dans un sens c'était son fils, donc, il peut comprendre. Mais dans tous les cas, cela l'énervait, alors il décida alors, de s'échapper via une petite barque, tout ça pour se rendre en Angleterre, car, il avait bien un but pour vouloir un navire. Son but était bien précis, après s'être échappé de la surveillance de ses parents, il voulait rechercher des matelots, pour entreprendre un voyage vers la fontaine de jouvence. La fontaine de jouvence, vous vous demandez déjà ce que c'est ? Eh bien, c'est une fontaine. Oui c'est vrai. Mais magique, enfin magique, il n'a pas vraiment put la trouvé en fait, on comprendra pourquoi plus tard, bien évidemment ! Sinon, cette fontaine, elle permet, ou plutôt permettait, à celui qui en boit l'eau, d'avoir de la jouvence, non, d'être le plus grand pirate qu'il n'y ait jamais connu dans le monde, non j'déconne ça c'était son voeu, le voeu de Bryan. La fontaine permettait, à celui qui en boit son eau, de lui permettre de réaliser son voeu, à la seconde qui suis. Et là, c'est la vérité ! Bref, à cause de cette stupide fontaine, monsieur Bryan, n'était donc plus sous les ordres de Barbe Noire, alias, son pôpa. Il trouva très vite un navire et un équipage, oh, oui, très vite, tellement vite que cela prit environ un an ? Et pendant c'est un an, devinez ce qu'il a fait. Ahaha. Il confondait, tout le temps, maisons closes et bars, c'est ce qu'il disait, à croire qu'il se cachait derrière cette excuse pour ne pas paraître "puceau" devant son équipage. Mais tout le monde savait qu'il ne fallait pas vraiment dire quelque chose en face de lui concernant ce sujet, car il n'était pas n'importe qui, peut-être le fils de Barbe Noire, mais, surtout quelqu'un qui a navigué avec lui, en étant pas vraiment sous ses ordres, mais, tout en l'étant. Bref, c'est donc sur son navire, à lui, celui qu'il avait volé à un autre pirate, le "Pirate Gentleman", joli nom, qui fit d'ailleurs le navire de Bryan pendant un bon moment, c'était le sien maintenant, il était spécial, d'ailleurs, avant qu'il ne prenne la mer avec son équipage, il eut des échos, comme quoi, Steve Envy était à sa recherche ainsi que Barbe Noire, et ces deux-là, naviguaient séparément. Quoi de plus de faire un Bryan heureux ? Vu que sa mère, ne pouvait naviguer sans le navire qu'elle adorait tant, qui était, le "Black Peal", navire que Bryan lui aussi convoitait depuis sa naissance, non je déconne, mais, depuis longtemps quand même. C'était le moment de l'avoir ! Alors, un jour, par un temps plutôt doux calme, que voit-il au loin, après avoir utilisé sa lunette ? Le Black Pearl. Bryan, fait donc, directement ordre à son équipage de faire voile vers le navire.

Bryan S. Sparrow ─ « Larguez les amarres, et à l'abordage bande de fillettes ! Pas de quartier, je ne veux aucun survivant ! Par contre, faites pas de mal à ma ma-... mon très cher ami Steve Envy ! »

Bryan S. Sparrow ─ « Maman, désolé... »

Bryan S. Sparrow ─ « Je tiens à t’avertir qu'on s'empare de ce navire ! »

Bryan S. Sparrow ─ « Ne le prend pas mal ! »

Katherina M. Vargas ─ « Sparrow ven aqui o te arranco la cabeza ! »

Bryan S. Sparrow ─ « Je crois qu'il serait mieux pour toi que tu... »

Bryan S. Sparrow ─ « Ne t’emmêles pas ! Oh et j'oubliais... Te amo demasiado, mamá ! »


??? ─ « Si je ne parviens pas jusqu'à la fontaine, tu n'as aucunes chances. Jacky. »

Bryan S. Sparrow ─ « AAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGGGGGGG !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Barbe Noire ─ « Rien à ajouter ? »

Bryan S. Sparrow ─ « Non, c'est tout... Pôpa. »

Barbe Noire ─ « Ne soit pas stupide, Jacky. La fontaine te mettra à l'épreuve. »







“ I LOVE MY DEATH „

« Yo ho, yo ho, a pirate's life for me. I raise a toast to one of my many shipmates lost at sea. Salute, mes amis. Drink up me hearties, Yo Ho ! Rascals and scoundrels, villains and knaves, Drink up me hearties, yo ho. We're devils and black sheep, really bad eggs, drink up me hearties, yo ho ! Drink up lads ! There's treasure enough for all ! »



Je donnerais ma vie pour revenir en arrière et mourir encore une fois !


Bryan est mort parce qu'il a trop bu. C'est tout.






“ GOODBYE MY OLD SELF „

« I've been dead, but I don't want to go back. To live forever, and see everything there is to see, maybe twice... I was nothing more than an almost innocent bystander to the aforementioned events. »



C'était marrant, mais chaque bonne chose se finit un jour...


Bryan S. Sparrow ─ « Bah... Elle est partie ou la lumière qui était là-euhhhhh ?!... »

Vent. Silence.
Il hausse un sourcil, et regarde autour de lui difficilement, il tangue beaucoup de fois, il n'est pas sobre et ça se voit. Il croit rêvé, sauf qu'il ne rêve pas. Il se baladait, à ce moment-là, sur son navire, ou plutôt sur la plage, lui et son équipage c'étaient posés sur une île histoire de fêter quelque chose, la chose d'ont il ne se souvient plus. Il cherche à peu prêt de partout, à la recherche de la lumière qu'il venait de perdre, après tout, il rêvait, donc, il la voulait sa lumière, qui sait peut-être qu'en la traversant il trouverait des tonnes et des tonnes de bouteilles de rhums ! Oui ! Sauf qu'à un moment, quand il cherchait. Il fit une bien belle découverte. Au sol. Avec comme compagnie, beaucoup, beaucoup de bouteilles de rhums. Il rigole un moment, pour ensuite faire une tête affreuse. Pourquoi c'était lui par terre ? Il passe sa main devant ses yeux, ses yeux de son clone, celui qui est par terre, pas les siens ~

Bryan S. Sparrow ─ « Eh, l'ami ! Pssss... Réveille toi ~ Clacclacclac ~ Chioup palapoum !! ... »

Sauf qu'à ce moment-là, son autre lui ne daigna pas ouvrir les yeux, ce qui le fit grogné. Déjà que ce rêve mettait du temps à se finir. Alors, il se mit contre une pierre, et essaya, à plusieurs reprises, de prendre une bouteille, sauf que sa main, traversa la bouteille, chose qu'il le fit encore plus grogné, ne pas pouvoir prendre une bouteille de rhum cela ne devait jamais se produire dans un rêve ! Surtout si c'était le sien ! Plusieurs fois il essaya des techniques, avec un bâton, sauf qu'il n'arrivait pas à prendre le bâton.




Quelque chose vous concernant qui ne rentre pas dans le cadre de l'histoire ? Un signe particulier, vos goûts ou vos dégoûts, une passion, des êtres qui compte pour vous... c'est ici que ça se passe. Parlez nous de ces petits détails qui vous rendent spécifique, unique !


Dernière édition par Bryan S. Sparrow le Lun 13 Juin - 7:53, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: # BRYAN S. SPARROW ;; I regret nothing, ever." Dim 22 Mai - 22:43



“ IT'S NOT OVER. „


La suite, je la vie en ce moment.
Héhé...





Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: # BRYAN S. SPARROW ;; I regret nothing, ever." Aujourd'hui à 1:10

Revenir en haut Aller en bas

# BRYAN S. SPARROW ;; I regret nothing, ever."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers-
Sauter vers: