THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Sam 12 Nov - 17:25

Something that beats, something that's wrestling.
Who am I ? Only what u see, nothing more.





• NOM :
Livzinsky


• PRÉNOM(S) :
Eldric


• ÂGE RÉEL / D'APPARENCE :
479 ans / 17 ans


• DATE & LIEU DE NAISSANCE :
15 juin 1545 quelque part en Russie occidentale


• RACE :
Vampire <3


• MAISON(S) DÉSIRÉE(S) :
Wrath


• NIVEAU : /



“And that, one day, went here and there.. „
Blood, wrath, hate ; or smile, joy, memories... ~


C'EST PAS FINI DONC ON LIT PAS =D


Spoiler:
 
Nous marchions donc, confus et choqués, en quête d'un endroit sûr. Tout à coup, j'entendis un hurlement, très proche. Je ne voyais pas à trois mètres, et ne parvenais pas à distinguer ce qu'il se passait. Le hurlement avait été très bref et le silence était retombé. Personne n'osait parler, regardant autour de lui afin de trouver la provenance de ce hurlement, fugace mais effrayant. Quelques secondes plus tard, j'entendis un bruit sourd sur ma droite, à quelques pas seulement, suivi par deux autres derrière moi. J'appelai mes gardes afin de leur demander si ils avaient pu apercevoir quelque chose... mon appel resta sans réponse. La raison de ce silence ne m'apparut que quelques secondes après, lorsque je trébuchai sur le cadavre de Vladimir, mon meilleur guerrier, dont le sang écarlate jurait fortement avec la neige tapissant le sol. Au même instant, un autre hurlement retentit non loin de moi et je compris que j'étais seul. Cet ennemi non identifié avait méthodiquement supprimé mes hommes. Cependant, je ne voulais pas mourir ainsi, de la main d'un homme dont je n'avais même pas distingué le visage. Je me relevai et hurlai donc :

- Qui es tu ? Montre toi et viens te battre dignement.
Je suis Eldric Livzinsky, fils de Vladimir Livzinsky, commandant de la fière armée Russe et je te somme de m'affronter à découvert, dans un combat loyal.

Je ne savais pas du tout à qui j'avais affaire mais nul doute que j'étais loin de m'attendre à une telle rencontre. Je sentis un souffle chaud dans ma nuque et me me retournai brusquement et me retrouvai face à face avec un homme de taille moyenne, fort beau et effrayant à la fois. Il était plus vieux que moi mais encore jeune, une trentaine d'années au maximum. Son regard aurait pu givrer instantanément la moindre particule d'air tellement il était glacial, cependant je ne parvenais pas à détourner mes yeux, captivé par celui-ci. Le jeune homme s'avança alors lentement, me fixant toujours.
Arrivé à une dizaine de centimètres de moi il esquissa un sourire narquois et me souffla à l'oreille :

- Tu es courageux, c'est bien Eldric, laisse moi donc te récompenser pour cela en t'offrant une nouvelle vie, bien plus alléchante que celle-ci.

Il glissa sa main dans mes cheveux, inclina légèrement ma tête sur le côté gauche. Je ne pouvais rien faire, j'étais totalement pétrifié, absent.
Je ressentis une vive douleur au niveau du cou puis ce fut le noir total.
[/Flashback]

- Eh bien vois-tu, c'est assez étrange. Il faut que le vampire qui va te transformer te choisisse pour devenir son élève. Ou son enfant si tu préfères. Car il va ensuite être chargé de ton éducation de vampire. Et je t'assure que dans certains cas cette tâche peut s'avérer extrêmement chiante.. euh... délicate.

- Merci, c'est fascinant !
Peut-être que les bébés vampires jouent aussi à Action man ou aux pollypockets alors !

J'avais encore trop forcé sur l'hypnose...

-Mais dis moi... ça fait mal ?


[Flashback]
Je rouvris les yeux, il était à côté de moi, fixant du regard un brasier un peu plus loin. Il était beau. Non pas d'une beauté physique, bien qu'il ne fut pas en reste, mais plutôt l'aura qu'il dégageait. Ma seule envie était de le combler, de tout faire pour lui. C'était terrible et fascinant à la fois. J'avais devant moi celui qui avait tué un à un tous mes hommes et m'avait vidé presque totalement de mon sang et pourtant je ne lui en voulais pas. Ou plutôt, je ne pouvais pas lui en vouloir.
Cependant, je ne savais toujours pas à qui j'avais affaire. Une chose était sûre, il n'était pas humain. Je tentai d'articuler quelques mots mais aucun son ne sortit de ma bouche. Je n'en avais tout simplement pas la force. De plus, la douleur que j'éprouvais était insoutenable. Je ne désirais désormais plus qu'une seule chose désormais, la mort. Qu'elle vienne le plus rapidement possible afin de m'arracher à cette horrible souffrance, cette atroce sensation de n'être plus qu'une coquille vide, à peine capable de penser. Voyant que je luttais, il détourna le regard vers moi, et me sonda rapidement. I s'accroupit à côté de moi, porta son bras à la bouche et se mordit. Il avait trouvé sans mal la veine principale de son bras droit et le sang coulait abondement de la plaie. Il amena son bras au dessus de mon visage de façon à ce que le sang coule directement dans ma bouche. Je réussi, par instinct de dégout ainsi qu'en puisant dans le restant de mes ressources, la force de détourner la tête. Il m'empoigna violemment la mâchoire et la redressa.
La douleur fut telle que je ne tentai plus de résister.

- Si tu ne bois pas mon sang tu vas mourir, est-ce vraiment ce que tu veux ? Il rigola.
Mourir n'est pas vraiment le terme exact, je m'en excuse, car de toute façons tu vas mourir. Mais il existe une vie fascinante après cette mort. Tu l'as à portée de main, il te suffit de t'abreuver. Tu vas découvrir des choses que tu n'aurais jamais imaginées, même dans tes rêves les plus étranges. Je t'offre l'immortalité en récompense de ta bravoure, sois reconnaissant envers ton nouveau maître. Tu vas devenir comme moi, un vampire, et je serai ton guide dans ce monde nouveau.

Un vampire... j'avais entendu parler de ces créatures dans des histoires que racontait le conteur, le soir, lorsque la famille était rassemblée autour du feu. Bien sûr, je n'y avais jamais cru. Même enfant j'avais déjà un esprit très terre-à-terre. Seulement maintenant je devais me rendre à l'évidence. Le personnage qui se tenait au-dessus de moi et dont le sang coulait abondement dans ma bouche correspondait parfaitement à la description faite dans ces fameux contes à l'exception près qu'ils n'étaient pas sensés pouvoir survivre aux rayons du soleil.
Or, malgré l'épaisse brume, quelques rayons parvenaient tout de même à percer la couche, et le vampire n'avait pas l'air de vouloir prendre feu. Finalement, la curiosité et l'instinct de survie finit par l'emporter sur le reste et je me mis à boire allègrement le plus de sang que je pouvais. Cependant, plus je buvais, plus je me sentais faible.
Si bien qu'au bout d'un moment, je retombai inconscient...

Lorsque je me réveillai, je n'étais plus ni fatigué ni endolori. Bien au contraire, j'avais même une grande envie de me dégourdir les jambes, de me défouler et surtout... j'avais soif, extrêmement soif. Seulement je savais inconsciemment que ce n'était pas de l'eau ou tout autre boisson du même genre qu'il me fallait. J'avais soif de sang frais, humain de préférence. Mais il y avait d'abord un petit détail à régler. En effet, j'étais recouvert de terre. Cela devait faire partie du rituel de transformation d'enterrer le cadavre du nouveau-né vampire. Je commençai donc à gratter et le résultat fut plus que surprenant. J'avais désormais une force bien supérieure à celle d'avant, si bien que mon déterrage ne prit que quelques dizaines de secondes. Le décor avait radicalement changé. Je me trouvais dans un cimetière en bordure d'un petit village situé en lisière de la forêt. Il faisait nuit. L'air frais me faisait du bien mais j'avais toujours soif. Je fis quelques pas et me retrouvai nez à nez avec mon créateur. Il affichait un grand sourire, ses deux canines étincelaient sous le clair de lune. Il me prit le bras et me souffla à l'oreille :

- Viens, on va s'amuser. Je pense que tu as hâte de goûter ton premier humain.

[/Flashback]

Mes canines étaient sorties. Me rappeler ces souvenirs avait excité mon appétit. Et cette jeune humaine en face de moi allait en faire les frais. Cependant, pour des besoins évidents de narration, je ne pouvais pas la vider de son sang tout de suite. Mon histoire n'était pas terminée.

- Évidemment. Imagine toi que l'on te plante une centaine de couteaux dans le corps et que l'on te laisse pourrir comme ça ensuite. Tu ne peux plus bouger, tu agonises lentement, tu meurs.

- Ça donne plus très envie tout d'un coup...
Et comment s'est passée ton éducation de vampire alors ?


[Flashback]
Les restes du dîner encore fumants gisaient sur le sol. La sauce au poivre avait pris une teinte légèrement écarlate et gouttait lentement à travers les planches de bois, abreuvant la terre sous la maison d'un funeste festin. Mon maître, Ian, s'était chargé du mari. Un costaud bien bâti, une barbe impressionnante mais bien entretenue, un homme débonnaire et généreux, certainement trop. Moi je devais m'occuper de sa femme. Elle était son opposé, méfiante et un air grincheux. Peut-être en avait-elle marre de vivre dans cet endroit, loin de toute civilisation et loin d'avoir un climat idyllique. Elle avait dû être très belle dans sa jeunesse. Cependant son sentiment de mal-être l'avait rongée et elle n'avait plus rien de très attirant. Quels qu'aient pu être les problèmes de ce couple, ils n'en auraient plus désormais. La mort les avait unis pour l'éternité. Je me relevai, le sang tiède de la dame coulait encore de ma bouche. Il était revigorant. Je n'avais pu m'arrêter de boire tellement la sensation était... parfaite. Je me sentais revivre.
La partie la plus difficile avait été de convaincre ces gens de nous laisser rentrer chez eux. Vous n'êtes certainement pas sans savoir que les vampires ne peuvent pas rentrer dans le domicile d'un humain sans y avoir été préalablement invité. Nous nous étions donc fait passer pour des voyageurs affamés quémandant simplement un repas chaud. La femme avait été très méfiante dès le départ. Effectivement, deux inconnus venant toquer à votre porte au beau milieu de la nuit dans un endroit aussi perdu que celui-ci, cela pouvait éveiller les soupçons. C'est en cela que la générosité de l'homme nous avait bien aidé. Sa naïveté nous avait bien aidée. Mais cela n'aurait pas suffi sans le petit coup de pouce donné par Ian. Il avait seulement prononcé quelques mots et la femme était devenue très docile. Dès l'instant où le vieux nous avait invités à entrer, leur arrêt de mort était signé. Nous avions tout de même pris la peine de commencer le repas histoire de s'amuser un peu. Cependant, la femme m'avait fait une réflexion que je n'avais pas trop appréciée et je n'avais pu m'empêcher de sortir les crocs. Je crois que le clou de la soirée, mis à part la dégustation, avait été la mine ahurie de nos hôtes. S'en était suivie une longue période durant laquelle j'avais suivi mon maître. Nous avons énormément voyagé, découvert de nombreuses choses insolites, avons assisté à de nombreuses guerres pour le pouvoir et fait la connaissance de nombreux autres vampires. Ceci jusqu'au milieu des années mille neuf cents environ. Le terme "éducation" n'était pas forcément le bon terme pour désigner les années que nous avions vécu ensemble. J'aurais plutôt qualifié cela comme une aventure, une découverte de la vie. J'avais noté les aventures les plus étranges ou enrichissantes dans un petit carnet que j'avais égaré des dizaines d'années auparavant.
[/Flashback]

- Hum, je dirais que c'était une expérience très enrichissante. Seulement dans mon cas, mon maître avait été lui aussi transformé très jeune et il avait gardé une part de jeune gamin insouciant en lui si tu vois ce que je veux dire. Ce qui fait que même à mon très grand âge, pour certaines choses j'ai encore un âge mental de gamin de dix sept ans.



- C'est amusant. J'aurais bien aimé prendre une photo de toi pour illustrer mon exposé, et pour mon journal intime mais si je montre une photo de votre fauteuil à mes profs je doute fort que ça les fasse rire. Du coup je me suis permis de te décrire, tu veux lire ?

Je pris la feuille qu'elle me tendait et commençai la lecture. L'écriture était fine et légèrement courbée. Une écriture de fille quoi.
" Le vampire est un personnage très troublant. Il a l'apparence d'un garçon de dix-sept, dix-huit ans au plus, mais un teint extrêmement pâle. On pourrait le confondre avec un No-life ou un mec qui sort jamais. Et pourtant c'est un vrai beau gosse. Il a des cheveux gris clair, peut-être à cause de son âge réel, mais dans les films les vampires ont très souvent les cheveux noirs, c'est étrange. Ses yeux sont violets, c'est peut-être ce qui me choque le plus chez lui mais c'est loin d'être repoussant, au contraire. Autre signe particulier, il porte deux boucles d'oreilles en forme de crâne, l'une à l'oreille droite et l'autre en haut de l'oreille gauche. Je ne sais pas si elles ont une signification particulière. Son look est assez old school, trop habillé pour un garçon de son âge. On s'attendrait plutôt à un un style vestimentaire décontracté ou même skater comme la majorité des garçons du collège. Ça lui donne un air chef d'entreprise ou commercial. En tout cas, on sent qu'il est différent. J'ai même l'impression d'être irrésistiblement attirée par lui, je pense que je ne pourrai résister à aucune de ses demandes, aussi étrange qu'elle soit. Enfin, il a un tatouage dans le cou, du côté gauche. Il est assez spécial et je ne sais pas ce qu'il signifie. D'ailleurs je n'ose pas lui demander, j'ai peur de la réaction qu'il pourrait avoir. C'est un tatouage assez imposant il ressemble à un X dont les branches sont doublées avec des flèches ou des petits poignards entre les quatre branches principales. Il y a également des sortes de demi-cercles à chaque coin du X. La description est assez sommaire mais en tout cas il est très beau et s'accorde parfaitement avec son visage.
Si ce n'était pas un vampire, je pense que je serais tombée amoureuse de lui."
Je lui rendis la feuille avec un sourire amusé. Les jeunes humaines sont décidément toutes les mêmes. Et elles ne s'étaient pas arrangées avec les années. En tout cas, elle ne m'amusait plus. Il était temps de mettre un terme à cette entrevue. Les effets de l'hypnose avaient dû cesser maintenant, on allait rire.

- La description est pas mal, cependant je doute qu'elle n'aille un jour dans ton journal intime. D'ailleurs l'interview est terminée.

- Mais il me reste encore des questions à te poser !

- L'entrevue est terminée.

Elle se leva et se dirigea vers la porte. Surprise ! J'avais pris soin de refermer après l'avoir faite entrer. Je la regardai se retourner et rigolai en voyant sa surprise lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était désormais seule dans la pièce. Elle se mit à appeler mais je ne comptais pas lui répondre. Eh oui ma petite, j'avais faim et je n'allais pas laisser une si belle bouteille de sang ambulante repartir comme ça. Surtout après une interview. Pas con le Eldric. Je quittai ma planque stupide (derrière le rideau) et la frôlai dans le dos. Elle se retourna vivement. Inutile, j'étais trop rapide pour qu'une humaine puisse suivre mes mouvements. Faut bien des avantages à être un vampire tout de même me direz vous. Elle se mit à crier. Inutile, les murs étaient insonorisés. Je n'avais pas envie que tous les gens du village m'entendent pleurer en regardant Titanic. Je m'amusais comme un petit fou. Ian m'avait répété des centaines de fois de ne pas jouer avec la nourriture mais que voulez vous... faut bien se divertir de temps en temps... Toujours est-il que, en grand fan de Scary movie, je me planquai derrière un fauteuil, me prenant la table basse au passage. Mes oreilles allaient bientôt atteindre leurs limites niveau décibels lorsque tout à coup, les cris devinrent des sanglots. Je la regardai, intrigué. La gamine était recroquevillée sur elle même, en position fœtale. Je m'approchai lentement d'elle et la saisis par les cheveux. *Ploc*. Ploc ? Je baissai les yeux et ce que je vis ne m'enchanta guère. Il allait encore falloir nettoyer... Voila ce qui arrivait quand on jouait trop avec les enfants... Cependant, le jeu était terminé. Je relevai doucement sa tête, découvrant son cou. Je passai ma main, sa peau était douce. On pouvait sentir les battements effrénés de son cœur qui ne jouait plus un rythme très ordonné. Je pris une inspiration et plantai mes canines dans sa carotide. Le sang coula à flots et je m'en abreuvai comme un prisonnier dévorant un gigot. Une fois rassasié, je déposai un baiser sur son front et lui murmurai à l'oreille :

- Adieu, petite Aleksandra.

Puis je mis un terme à ses souffrances.

... ton horizon ne sera plus que barreaux dorés.


Strasbourg, aux alentours de 19 heures, place de l'homme de fer...

Cela devait faire près d'une heure qu'ils me suivaient. Ils essayaient de se fondre dans la masse ambulante, pensant me tromper facilement avec leurs déguisements... Ils n'étaient pas trop mal réussis, mis à part le fait que deux quidams en costard noir et avec des lunettes de soleil la nuit, c'est pas super discret... Surtout quand ces types te suivent depuis que tu as quitté ton domicile et vont même jusqu'à te suivre chez Sephora... Décidément, le CdC n'était plus ce qu'il était. Je sautai dans la première rame de tram qui passait et m'assis tranquillement sur un des sièges encore libres. Les deux zigotos entrèrent dans la dernière voiture et s'installèrent dos à moi, histoire de ne pas se faire repérer... J'avais déjà eu plusieurs fois affaire au CdC ces dernières années, mais je devais avouer que ces deux ploucs étaient de loin les pires sbires que l'ont m'avait envoyé. C'en était presque insultant.



[/center]






“ Even I, am particular. „
Little things that make us different

Quelque
chose vous concernant qui ne rentre pas dans le cadre de l'histoire ?
Un signe particulier, vos goûts ou vos dégoûts, une passion, des êtres
qui compte pour vous... c'est ici que ça se passe. Parlez nous de ces
petits détails qui vous rendent spécifique, unique !C'est également ici
que vous nous décrirez votre monstre s'il n'est pas dans la liste du
descriptif ou que vous l'avez inventé.


“ Who's behind the screen ? „


Show us your face. We don't bite... not all of us...



• PRÉNOM / PSEUDO :


Micka'


• ÂGE :

19 ans

• VOTRE AVATAR :

O-|<

• COMMENT AVEZ VOUS CONNU TOS ? :



• CODE DU RÉGLEMENT :

Gives you Hell o/
Spoiler:
 

• SUGGESTIONS ? :

Areuh !


Dernière édition par Eldric Livzinsky le Lun 26 Déc - 1:50, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Auster Caroll
EATING IS LIFE
■ Messages : 512
■ Date d'inscription : 04/06/2011
■ Age : 20
■ Localisation : Encore et toujours plus haut vers le ciel.

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Sam 12 Nov - 18:36

Bonjour et Bienvenue, nouveau petit Tosien !

Un vampire, comme c'est délicieux ! *pense Glutonny*
Juste une chose, les niveau 5 et 6 n'existe point, pour plus d'informations, réfère toi au Système des classes & cie ~

Bonne chance pour ta fiche !

.................................................................................................

Doctor Who Pictures, Images and Photos

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Sam 12 Nov - 19:20

Je savais pas quoi mettre alors j'ai mis une connerie
Comme d'hab :)
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Auster Caroll
EATING IS LIFE
■ Messages : 512
■ Date d'inscription : 04/06/2011
■ Age : 20
■ Localisation : Encore et toujours plus haut vers le ciel.

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Sam 12 Nov - 20:28

Si tu a encore le moindre problème ou que tu ne comprend pas, mp un modo' et il sera enchanté de te répondre ;)

Fight ! \o/

.................................................................................................

Doctor Who Pictures, Images and Photos

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Chrysandre Petrakis
PlASTICS BEAUTIES
■ Messages : 40
■ Date d'inscription : 15/08/2011
■ Age : 53

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
1/5  (1/5)
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Dim 13 Nov - 17:23

Bienvenue parmi nous Eldric ~ Zero powaaaaaaaaaaa ♥
Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à nous les poser !
En tout cas, bonne continuation pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Julius von'Wolken
WE ARE WORTH MORE
■ Messages : 280
■ Date d'inscription : 21/08/2010

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
5/5  (5/5)
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Lun 14 Nov - 5:52

Yo le moche !

Alors tu pensais vraiment qu'il y avait un level 6 ? xD

Bonne chance pour ta fiche, je sais qu'elle sera pourrave d'avance mais bon xD Je consens à te laisser généreusement une chance de prouver ta médiocrité

*s'en va loin*

Tu pondra surement quelque chose de très bien, comme d'hab ^^ t’inquiètes pas pour ta baisse de niveau, ça arrive à tout le monde. Moi aussi lors de ma reprise j'avais perdu de vieux réflexes d'écriture et les tournures que prenaient mes phrases étaient un peu naze. Mais ca revient assez vite en quelques heures et deux trois coups d'inspi magique ^^

Edit Auster: Mon nom est 007 pas "......." alors chut, Chrystopher Von'Nuage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Lun 28 Nov - 22:39

Bon je poste ici car je vois que ce fainéant hors catégorie de Julius, qui étant donné qu'il ne fait strictement RIEN de ses journées (si si c'est vrai) aurait pu AU MOINS faire ça, ne l'a pas fait.
Je vais être dans l'impossibilité de clôturer ma présentation dans les délais qui incombent..
ah on me dit dans l'oreillette que je les ai déjà dépassés...
Bah voila, suite à des impératifs fixés par mon job (ouais MOI je bosse) j'ai même plus le temps d'allumer mon PC, si ce n'est ce soir.

Donc voila ça risque de durer jusqu'à la fin de la semaine, mais dès que j'ai un moment je finis ça histoire qu'on en parle plus !
Bisous à tous, (enfin bisous à Nelle' en fait, les autres je vous aime pas.) et à bientôt sous les feux de la rampe^^

Julius : Bla Bla Bla Bla Bla... Luv' ya =)

Edit Nelle: j'me disais bien aussi que je te voyais plus èé Bisous & fight ♥
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Auster Caroll
EATING IS LIFE
■ Messages : 512
■ Date d'inscription : 04/06/2011
■ Age : 20
■ Localisation : Encore et toujours plus haut vers le ciel.

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Mar 31 Jan - 15:58

Bonjouar !

Je viens de lire ton message èé mais bon je pose tout de même la question car ça date un peu alors...
Du nouveau par ici ? :3

.................................................................................................

Doctor Who Pictures, Images and Photos

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky. Aujourd'hui à 23:07

Revenir en haut Aller en bas

Rule Is No Rules ~~ Eldric Livzinsky.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers :: cobeille-
Sauter vers: