AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Seimei Chevalier ▬

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Seimei Chevalier ▬ Empty
MessageSujet: Seimei Chevalier ▬   Seimei Chevalier ▬ Icon_minitimeJeu 8 Déc - 11:46


Quelque chose qui bat, quelque chose qui se débat.

Qui suis je ? Ce que vous voyez et rien de plus, absolument rien.


Seimei Chevalier ▬ LukaMegurine-Icon1


• NOM :Chevalier
• PRÉNOM(S) : Son véritable prénom est Qīngmíng, car il est né un 5 avril, et que c'est l'appelation d'une période solaire démarrant ce jour là. Cela signifique " clair et brillant " ainsi que la pureté de l'air. Le peuple Japonais appelle cette période " Seimei ", d'où sa nouvelle appelation.
• ÂGE RÉEL / D'APPARENCE :Son âge réel...ça fait depuis longtemps qu'il a arrêté de compter. C'est une très vieille créature mythologique donc...d'apparence, il semble plutôt jeune. Pas plus de vingt ans.
• DATE & LIEU DE NAISSANCE : Un 5 Avril, en Chine.
• RACE : Shenlong [ Voir plus bas pour explications ]
• MAISON(S) DÉSIRÉE(S) : Envy
• NIVEAU : 5 si possible. Si pas, niveau 4.


“ Et qui un jour est allé ci et là. „
Du sang, de la rage, de la haine ; ou au contraire, des sourires, de la joie, des souvenirs ~

Chapter 1. The Bird of Shen-long. Live your life.


Dans une contrée abandonnée, le vent chantait l'arrivée d'une nouvelle créature mythique. Doux était l'air, chaleureuse était cette tornade, alors que tout n'était que songe et tristesse. Loin, très loin d'ici, dans une terre abandonnée. C'est la Chine qui lui donna vie. Une chimère symbolique, que l'on acclama avec joie. Shen-long, l'esprit, le dragon d'azur qui, de par sa simple existence, faisait tomber la pluie en parcourant les nuages, fertilisant de ce fait la terre. Un dragon sourd, car trop jeune. On pouvait entendre ses cris et sa colère, comme un tonnerre grondant et un éclatant éclair.

Parcourant les grandes plaines asiatiques, Shen-long s'enivrait de ce qu'était la vie. Une créature de bonheur, il était respecté de tous. Sa puissance et sa beauté, pourtant n'avait-il pas encore sa forme adulte, le rendait d'autant plus important. Voguant dans les airs, rasant le sol, il surveillait et chérissait son pays natal, quoi qu'il puisse arriver. Shen-long était un peu le gardien en lui même, apportant chance et richesse à la Chine. Le dragon grandissait de jour en jour, attirant toujours plus de respect...et puis la crainte. Mais revenons-en plutôt à la vie de ce jeune et solitaire dragon. Encore craintif, il se refusait d'entrer en contact avec les humains, ces créatures vulnérables et faibles qu'il aidait de son mieux.

Le bébé dragon n'avait pour parent que le vent, le ciel, et la terre. On aurait pu croire, de par son statut de dragon spirituel, qu'il était sage et mature. Il l'a été, jusqu'à ce qu'il se rende compte de ce qu'était sa terre et ses habitants. C'est seulement deux mille ans plus tard que Shen-long osa s'approcher des humains, sous sa forme originelle.

Il y avait, en ce temps là, un petit village qui bordait un lac aussi clair et propre qu'il n'aurait jamais pu l'être. Il faisait bon y vivre, tant la paix et la joie y régnait. Le dragon spirituel observait les humains, leur coutumes, leur manière de vivre. Ils semblaient tous tellement plus heureux qu'il n'aurait jamais pu l'être ! Malgré tout l'amour qu'ils portaient à leur bienfaisant dragon, celui-ci se noyait dans son premier sentiment humain : la solitude, la recherche du bonheur, l'envie incessante de vivre différemment.

Un jour, il osa s'approcher d'une jeune enfant du village, qui devait sans doute avoir son âge si il avait été un humain. Celle-ci, nullement effrayé tant ce dragon était doux et bienveillant, lui offrit un fruit divin, que le dragon accepta suite à quelques hésitations. Il se laissa caresser par l'enfant qui, touchée par la solitude que ressentait cet être divin, alla le voir tous les jours, lui parlant comme à un ami, comme à un confident. Un jour, elle lui dit, alors que la nuit assombrissait la lumière mélancolique qu'émanait le dragon :

- Ô , dieu du ciel et de la terre, mon vénéré Shen-long, pourquoi ne pas renoncer à votre forme charnelle ne serait-ce que le temps de l'aube, pour enfin vous sentir à l'égal de ce que nous sommes ?

A ces mots, le dragon se sentit offensé. Ce fut leur dernière rencontre. Chaque nuits il entendait enfin le son des larmes de sa tendre amie tomber sur la terre, jusqu'à ce que l'esprit faible ne fasse plus qu'un avec la chimère. Le temps passe trop vite, c'est comme un poison qui se répand dans votre corps. Lente était l'agonie, l'horreur de voir partir tous ces êtres chers qui se faisaient remplacer les uns après les autres. Les songes bienveillants du dragon s'étaient dissipés, petit à petit.

Chapter 2. Spirited away.


C'est sans doute pour cela que le dragon songea doucement à écouter les sages paroles de sa douce amie. Il avait déjà atteint sa forme adulte lorsqu'il put enfin prendre une apparence humaine. On n'entendit plus parler de Shen-long un long moment. On raconte, dans de tous petits villages, que l'esprit du dragon sommeille chez un homme aux yeux azurés et à la longue chevelure. On dit même que seul son regard peut vous tuer. Mais ce ne sont que des rumeurs, c'est pour cela que ce dragon dont il était question avait facilement put s'installer dans une jolie place remplie de monde. Honte à lui, de n'assumer guère son rôle de protecteur. Son seul but était de chercher du bonheur, une vie qu'il aimerait et chérirait.

Avec le temps, il se trouva une " famille ", une maison qui avait bien voulu l'accueillir. Lorsqu'il dit, à leur plus grande stupéfaction, qu'il n'avait pas de nom, ceux-ci décidèrent de l'appeler Qīngmíng, nom qu'il adhéra avec joie. Même si ce n'était que quelques années, Qingming avait trouvé le bonheur, ne regrettant aucunement son choix. Ce mystérieux garçon ne s'attendait pas, non, à ce que cette vie devienne un vrai désastre.

La guerre arriva. Tout était pillé, dévasté, brulé. C'était un paysage d'horreur, se mélangeant à cette odeur de fer, cette couleur pourpre qui noyait les yeux du dragons. Il venait de perdre ses êtres chéris. Même Shen-long ne pouvait rien y faire. On ne peut ressusciter ou empêcher la mort, lorsque c'est le destin qui en décide ainsi. Il créa ses premières catastrophes, causant les pires déluges jamais connus.

Tristesse, désespoir. C'est dans cet état d'esprit qu'il se laissa affaiblir par sa forme humaine, marchant dans ces vastes plaines désertes, errant, restant très longtemps seul. Ce sentiment en lui ne cessait de grandir, de le faire souffrir davantage. Ce besoin constant, cette recherche sans trouvaille, c'était tout simplement abominable.

Il atérit dans une nouvelle ville, épuisé, démoralisé. On accueilli le dragon à bras ouverts, mais rien ne pouvait le consoler. C'est à ce moment là de sa vie que, se trouvant trop faible, il améliora sa condition spirituelle et physique, gardant sa forme humaine, même si le dragon qui sommeillait en lui devenait de plus en plus puissant. La maîtrise des arts martiaux. C'était la son occupation, son seul et unique but. En réalité, il n'osait plus trop s'attacher au peuple mortel, même si sa rencontre chamboula son existence toute entière...

Chapter 3. A love story.

Part 1. Beloved.



Le soleil filtrait à travers la salle vide d'objet. Il était un silence de mort. Seul le son de la lame que maniait agilement Qingmin résonnait dans la pièce. Il était particulièrement froid et distant, ces derniers temps. A vrai dire, on commençait doucement à douter de son humanité, le prenant même pour un de " ces fous " peu fréquentables. Mais aux yeux d'une personne, Qingmin était l'être le plus magnifique au monde.

On pouvait apercevoir, dans l’entrebâillement de la porte, deux yeux candides qui observaient le jeune homme à l'oeuvre. Des yeux d'admirations, d'amour. Qin ne vit que trop tard, ces yeux déjà envolés. Il n'y portait pas vraiment attention, cela dit. Les jours passaient, se ressemblant tous. Il avait beau sentir cette présence oppressante, il ne s'y était jamais intéressé.

Un jour, il partit au bois, cherchant calme et douceur. La demoiselle le suivit sans dire un mot. Qin continua son chemin sans rien dire lui aussi. Ce calme pesant entre eux deux dura un long moment, avant que le garçon daigne enfin regarder la jeune fille. Il ne connaissait rien d'elle.

Il commença à lui parler de tout et de rien, de conversations futiles. La jeune fille souriait, ne disait rien. Parfois, elle soupirait. Ils sortirent du bois. La jeune fille s'en alla. Qin ne remarqua qu'elle était belle qu'après son départ.

Depuis quoi il ne s'arrête pas d'y penser, à cette fleur au nom inconnu. Cette fois-ci, c'est lui qui l'observait en douce, elle et sa longue chevelure d'ébène, elle et ses lèvres rouges et sa peau pâle et douce. Elle était parfaite et avait conquit le coeur si meurtri de Qin. Un jour, ils eurent une vrai discussion.

- Comment t'appelles-tu ? lui demanda-t-il, n'en pouvant plus de ne rien connaître d'elle. A ces mots, la jeune fille déclara d'un ton solennel
- On appelle une rose, une rose. Un chat, un chat. Pourquoi ne décides-tu pas de mon prénom ? C'est en ton pouvoir, cher Qingmin.

Un sourire s'était dessiné sur ses lèvres. Depuis le début, elle avait su ce qui se cachait derrière cette forme humaine. Elle s'appelait en réalité Xiao Ran. C'était le soleil de tous les jours de la chimère qui oublia instantanément sa solitude et sa tristesse. Plus les jours passaient, plus ils se rapprochaient, jusqu'à toucher leur lèvres comme un papillon, puis, plus tard jusqu'à ne faire plus qu'un. L'amour faisait sentir le dragon Shenlong comme le plus vulnérable des humains, et il était heureux.

- Je veux t'offrir la vie éternelle. lui disait-il, apeuré à l'idée de vivre sans elle. Xiao se contentait de lui sourire paisiblement, lui offrant tout l'amour qu'elle pouvait donner. C'était un très beau couple qui jamais ne se sépara en 3 années.

Partie 2. Loveless.



Xiao et Qin se marièrent et eurent beaucoup d'enfant. Si seulement cela avait pu finir ainsi ! Mais non, car les humains vieillissent, et il fallait que le dragon se fasse une raison : sa bien aimée ne pourra pas vivre aussi longtemps que lui. Pourtant, comme si elle et lui avaient oubliés ce détail, ils se marièrent vraiment. Elas, ils ne pouvaient pas engendrer. Ce n'était pas l'envie qui mentait, pourtant. Hypnotisé par l'amour, la chimère ne réfléchissait pas aux répercussions que cela aurait sur sa vie. Jamais il ne s'était senti aussi vivant et heureux.

L'hiver arriva. Les problèmes arrivèrent. Une nouvelle guerre débuta. Non pas entre humains, cette fois-ci. C'était un esprit maléfique qui venait de s'éveiller, créé pour punir Qingmin qui déshonorait son rôle de dragon en étant éperdument amoureux de cette humaine.

Un monstre sous la forme d'une énorme araignée. Il vint prendre la vie à l'être si cher aux yeux du dragon. Dans une douleur sans fin, de voir sa compagne assassinée, ce corps qu'il avait tant aimé et tant chéris. Il devint fou.

Dans une rage folle il détruit tout sur son passage, à commencer par cette horrible araignée. Celle-ci lui causa une énorme cicatrice au niveau de son dos. Une trace ineffaçable, que ce soit sous sa forme originelle ou humaine. Ouragans, tsunamis, tremblements de terres. Il ne s'arrêta pas pendant plusieurs années, vidant sa colère, pleurant sa tristesse. Jamais, non plus jamais il ne redeviendrait un humain. C'est ce qu'il avait pensé, mais il ne tint qu'à moitié sa promesse. Le temps qu'il se calme, il l'avait tenue. C'est après avoir causé les pires horreurs naturelles qu'il reprit une forme humaine, mais dans une toute autre mentalité et dans un tout autre but.

Il erra quelques temps en Chine, avec un regard qui tuait, avec une démarche dangereuse. Il cherchait quelque chose, mais ce n'était pas de l'amour. Il avait soif de vengeance, soif de haine.




Chapter 4. A new Dawn.


Lassé de la Chine, Qingmin voyagea un peu, pour se retrouver sur une petite île plutôt accueillante : le Japon. Il n'eut pas vraiment de mal à apprendre la langue ou à s'adapter à leur mode en vie. Il changea d'ailleurs son prénom en " Seimei " afin de mieux s'intégrer. Pourtant, cette différence humain - " monstre " n'était pas ce qu'il recherchait. C'est ce qui l'amena à l'école « The Other Side » . Connaître des créatures non humaines en toute liberté et avec comme seule restriction le fait de rester humain était une sorte de chance. Le dénommé Seimei est donc officiellement âgé de 18 ans, un garçon moqueur et qui semble constamment à la recherche de quelque chose. Va-t-il le/la trouver ? ~

Caractère :

Vous pensiez que Seimei était une personne gentille ? Vous avez à moitié tort. Envieux, sournois, manipulateur aguerri, c'est en effet ce qui le caractérise. C'est une personne qui, lassée d'avoir déjà autant vécu, a adopté un caractère totalement exécrable, cherchant toujours quelque chose de nouveau pour ne pas s'ennuyer. Il éprouve une certaine haine pour les humains normaux, qu'il considère bien trop faible à son goûts. Pour ce qui est du reste, cela dépend...il aimerait un jour rencontrer une personne aussi puissante que lui. Il va s'amuser des plus faibles, c'est certain. Détruire ou s'approprier du bonheur de quelqu'un d'autre, aussi. Pourtant, Seimei n'a pas un mauvais fond. Il est juste seul, inconsolable de toute la tristesse qu'il a vécu. Il aimerait remplacer ces personnes qu'il a perdu mais il sait pertinemment que ça ne sera pas aussi facile. En gros, Seimei est imprévisible. Faites attention à ce côté de sa personnalité, car le malheur arrive bien plus facilement que vous ne l'imaginez.

Physique :

Seimei n'a pas l'air plus âgé de 18 ans, malgré qu'il soit...très très vieux en réalité. Il possède un corps grand et élancé, finement musclé. Une peau bronzée, de très belles mains. En réalité, il est quelqu'un de très attirant. Son visage en particulier est très beau. Ses cheveux sont bleus foncés, il les porte assez longs. Récemment, il se les attache en une haute queue de cheval, ce qui fait qu'ils paraissent moins longs. Il a des yeux en amandes d'un gris électrique, qui sont eux aussi très beaux. Depuis peu de temps, il aime prendre soin de son apparence. Il aime donc porter de beaux vêtements et avoir une bonne prestance. En parlant de ça, Seimei a l'air orgueilleux à souhait. Il émane quelque chose qui tape sur les nerfs de la plupart des gens...et puis, il a toujours ce sourire sadique aux lèvres. Toute sa personne peut facilement vous énerver. Sinon, une certaine teinte de mélancolie dans ses yeux, que jamais vous ne saurez expliquer. C'est un véritable mystère, ce Seimei ~




“ Particulier, même moi je le suis. „
Les petites choses qui nous rendent différents !

Shen-long (ou shen-lung, 神龍, littéralement le « dragon spirituel »). Ce dragon ailé aux écailles d'azur fait tomber la pluie en marchant sur les nuages, et fertilise de ce fait la terre. Cependant le vent et la pluie dont il est responsable peuvent aussi être source de catastrophes, raison pour laquelle on les craignait tout autant qu'on les vénérait. C'était aussi le symbole impérial. Seul l'empereur était autorisé à arborer le dragon à cinq griffes, entre autres sur ses vêtements de cérémonie.

Cf. Wikipedia 8D




“ Qui est derrière l'écran ? „
Montrez-vous, on ne mord pas, enfin pas tous.


Seimei Chevalier ▬ LukaMegurine-Icon1

• PRÉNOM / PSEUDO : //
• ÂGE : //
• VOTRE AVATAR : Nezumi de No.6.
• COMMENT AVEZ VOUS CONNU TOS ? : DC de Thanh.
• CODE DU RÉGLEMENT : Ok by Jere'
• SUGGESTIONS ? : //

Revenir en haut Aller en bas
Jerelath Cohen
WE ARE WORTH MORE
Jerelath Cohen

■ Messages : 146
■ Date d'inscription : 14/06/2011
■ Age : 107

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
Seimei Chevalier ▬ Left_bar_bleue3/5Seimei Chevalier ▬ Empty_bar_bleue  (3/5)

Seimei Chevalier ▬ Empty
MessageSujet: Re: Seimei Chevalier ▬   Seimei Chevalier ▬ Icon_minitimeDim 18 Déc - 19:36

Dans le genre perso méga badass, on fait pas mieux !
L'histoire est super (j'aime quand y a pleins de gens qui meurent ** :out:), le personnage est canon, le monstre sort de l'ordinaire, y a peu de fautes, et puis c'est classe quoi. C'tout.
Comme déjà dit sur la CB, le niveau 5 est inaccessible pour le moment ^^

Je te valide niveau 4 chez les Envy ! N'oublis pas que tu m'as promis un RP èé :pan:
Bon jeu Pépé 8D
Revenir en haut Aller en bas
 
Seimei Chevalier ▬
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manfred, chevalier divin d'Eta [ok]
» Kairo EX-chevalier du Bacchant de la Panthère
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Boucliers !!!
» Adoubement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers :: cobeille-
Sauter vers: