THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Horuna Ashar (âmes sensibles s'abstenir)[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Horuna Ashar (âmes sensibles s'abstenir)[terminé] Sam 4 Fév - 9:12



Quelque chose qui bat, quelque chose qui se débat.

Qui suis je ? Ce que vous voyez et rien de plus, absolument rien.




• NOM : Ashar
• PRÉNOM(S) : Horuna
• ÂGE RÉEL / D'APPARENCE : 12 ans/10 ans
• DATE & LIEU DE NAISSANCE : 6 juin 2012, New York
• RACE : Bakeneko
• MAISON(S) DÉSIRÉE(S) : Lust, Envy ou Gluttony (c’est à peu près ce qui se rapproche le plus de son attitude)
• NIVEAU : 1




“ Et qui un jour est allé ci et là. „
Du sang, de la rage, de la haine ; ou au contraire, des sourires, de la joie, des souvenirs ~

The light that shines brighter hurt thy eyes and burn thy soul.



Qui est Horu? À première vue une petite fille qui a poussé le cosplay à son paroxisme, une fan cinglée qui a décidé de porter le même costume tous les jours.



Pour le cdc, il s’agit d’un cas qui provoque la migraine dès son évocation. Sa naissance déjà fut un problème. Steve Alfonzo, sans domicile fixe et âgé de 35 ans, trouva en effet un drôle de bébé aux yeux dorés et avec une longue queue noire dans une poubelle, mais ce dont ses yeux n’arrivaient pas à se décoller étaient ses petites oreilles noires sur le sommet du crâne qui s’agitaient.



En temps normal, quand on trouve ce genre de choses, il est plutôt conseillé de les remettre au poste de police le plus proche. Mais quelque chose l’en empêcha, quelque chose de simple, d’attirant, de vert! Oui, ce que désirait notre Homme n’était rien d’autre que de l’argent, de quoi pouvoir manger, boire et dormir dans un hôtel. Pouvait-on le lui reprocher?



Vérifiant que personne ne regardait, il cacha le bébé sous son manteau et disparut dans la nuit noire. Entre le moment de sa découverte et la première fois que la cdc eût à s’occuper de son cas, deux ans s’écoulèrent, deux ans qui ont été méticuleusement reconstitués pour le dossier Horuna Ashar par le biais de témoignages décousus et d’allusions à Horuna la fille chat.



Il faut savoir qu’il y a monstres et monstres. Le premier terme désigne généralement des individus qui à cause de problèmes génétiques ou dus à leur mode de vie ne se définissent plus dans ce qui est considéré la norme. Le deuxième concerne bien sûr les individus non-nés humains mais d’une intelligence supérieure aux animaux. Pour cette raison, les tests psychologiques menés sur Horuna Ashar la classent entre les deux. Mais revenons à son histoire.



Bien évidemment, les humains sont incapables de distinguer les vrais monstri honoris des individus de leur espèce. Aussi le bébé fût il vendu à une foire aux monstres. Là-bas, elle fut exhibée régulièrement en compagnie des autres « monstres »(ici les individus mentionnés ne correspondent nullement aux protégés du cdc.) et soumise au traitement que les clients souhaitaient lui accorder. Cela allait de caresses à des actes de violences, moyennant argent bien entendu. Nous n’avons aucune raison de croire que des abus de nature sexuels ont eu lieu durant cette période, mais celle-ci contient des éléments non résolus.



Durant la duration de son séjour à la foire, mademoiselle Lin, la femme siamoise et artiste professionnelle, fût d’après les témoignages chargée de la survie de l’enfant. Après de longs examens, elle reconnut à contrecoeur que la petite n’était pas bien traitée. Voici un extrait de son témoignage.



-Je devais suivre ma carrière vous comprenez! C’est pas mon travail que de m’occuper d’une mouflette! Et puis vous auriez dû la voir, pas normale cette gamine! Je veux dire pas normale! Nous c’était un petit problème génétique qui a fait qu’on a vécu ensemble toute notre vie, vous comprenez. Elle non, on aurait p la prendre pour un chat si elle était pas humaine. Mais je peux vous dire qu’elle était pas humaine! Seulement on pouvait pas la foutre dans une cage, vous comprenez! Fallait pas qu’on nous la pique et puis on avait déjà nos petits problèmes. Je veux pas balancer mais Bob, notre monsieur loyal, il buvait! Et puis il buvait beaucoup. Fallait le voir après, une vraie bête! Il tapait sur tout ce qui bougeait! Sans distinction! Ouais la mouflette elle a pris son lot de coup…



Il y eût un autre incident qui se produisit à l’intérieur de cette foire. Avant d’atteindre les deux ans, Horuna fût confrontée à des lions adultes. D’après les témoignages, monsieur Robert Ratchipp, le monsieur loyal, avait réfléchi sur un nouveau projet. Il avait entretenu ses différents collègues sur sa ressemblance avec les félins. Il s’agit ici d’une affaire qui a été tue et réglée par une balle dans la tête du coupable. Il est encore difficile d’expliquer ce qui s’est passé à cette époque, mais une chose était sûre, c’était que le projet de monsieur Loyal était voué à l’échec. Il avait décidé de faire un nouveau numéro, il allait mettre Horuna à l’intérieur de la cage aux lions et comme celle-ci était à moitié féline, elle n’aurait aucun souci.





La pratique ne confirma pas la théorie. Bill Murrano, le dresseur de fauves intervint et perdit la vie. Les fauves avaient été si agités ce jour là qu’ils ne purent récupérer ce qu’il restait de monsieur Murrano qui avait secouru l’enfant, sous les yeux de cette dernière. Il est probable que l’une de ses psychoses, la peur d’être dévorée ait pour origine cet incident.



Ce fut à peu près à cette période, que l’Enfant fut retrouvée. Elle fut bien sûr mise dans un foyer spécial, avec d’autres monstres. Sortant à peine de l’âge du bébé, elle fût rapidement adoptée par un couple de Lycaons. Mr et Mme Ashar Samuel et Lorinne.



Aucun incident ne fut relevé jusqu’à la mort du couple six mois plus tard. Il y a de fortes chances que la poupée Dolly qu’elle transporte avec elle date de cette époque. Le modèle en production fut en effet arrêté en 2016, et il est difficile de penser qu’Horuna ait reçu ce jouet après. D’après l’examen des lieux, il est fort probable que le dossier du même nom n’aurait jamais existé. En effet, durant cette période, le couple s’occupa de l’enfant comme s’il était le leur. Il est fort probable que papa et mama soient le couple en question dans ce que nous avons pu comprendre de son langage.



Le couple en question fut abattu durant un accident de chasse. Bien que la saison était close. Il ne semble pas y avoir de préméditation et les Ashar étaient sous leur forme lupines. Aucune trace d’Horuna ne fût retrouvée.



Ce n’est que trois ans plus tard que l’on retrouva l’enfant dans une clinique près de San Diego. Son corps présentait plusieurs traces d’abus, de sévices et de violence, par ailleurs parmi les blessures subies on trouve des marques antérieures de sources diverses. Sa queue a été lacérée jusqu’à l’os et son œil gauche retiré de son orbite. De plus plusieurs organes ont été gravement endommagés.



La jeune Ashar fut donc reconduite en urgence dans un service adapté et sauvée. Il a été possible de redonner de la mobilité à sa queue et de reconnecter sa vision à l’œil manquant. Néanmoins, sans le nerf occulaire, il fût impossible de le rattacher. Malheureusement, cela ne ramena pas la conscience de la patiente mais stabilisa son état.

Elle reprit conscience 5 ans plus tard. La vue de son état la plongea dans une profonde dépression et un renfermement sur elle-même. Au bout d’un mois, il fut conseillé pour son traitement de l’aérer un peu. Elle disparut le jour même.



Elle réapparut quelques jours plus tard au poste de Washington. Yves Ferrand, tailleur parisien de son état avait été retrouvé décédé chez lui, d’après les analyses, ses tendons avaient été sectionnés avant les autres blessures. Celles-ci semblent faites au hasard et ne respectent aucun ordre précis. Par ailleurs, en plus des marques d’attaques à l’arme blanches, des traces de griffures et de morsures semblent parsemées le corps. Certains organes sont encore manquants ou partiellement détruits, les traces de salive et les marques de dents amènent à penser à du cannibalisme.



Horuna Ashar a été retrouvée à l’intérieur du dit domicile arme du crime en main, couverte de sang et dans un état de démence qu’elle ne quitte plus. Bien évidemment, elle a été mise en isolement en dehors de la société humaine et mise en observation.



Le comportement d’Horuna Ashar représente un mystère. En l’absence de calmants, elle devient un danger pour elle et pour les autres. Mais elle n’est pas complètement perdue pour la société. Tant que nous restons dans ce que nous appelons ses limites, elle est capable de faire preuve d’une intelligence remarquable et semble exceller dans les matières scientifiques. Sa compréhension des langues est surprenante, mais le langage parlé est devenu une gêne pour elle. L’hypothèse d’un syndrome de Peter Pan avancé semble tout à fait plausible.



Le pensionnat semble être la dernière chance de lui permettre de s’intégrer à la société des humains mais aussi à la notre.



“ Particulier, même moi je le suis.
Les petites choses qui nous rendent différents !

Love is a feeling that should be shared with everyone!



C’est juste quelque chose qui n’est pas inclus dan l’histoire mais qui devient primordial pour comprendre Horu. Ce qui l’avait plongée dans la déprime c’était son apparence. Un trou à la place de l’œil, un tas d’os à la place de sa si jolie queue noire, même ses cheveux s’étaient en partie décolorés.



Ça aurait pu ne pas poser de problèmes, mais ses parents adoptifs lui avaient dit qu’elle n’était pas un monstre comme l’entende les humains. Qu’elle était la plus mignonne des petites filles mais qu’elle n’était pas humaine.

Ensuite, il y eût ces trois années à grandir dans un orphelinat humain. Elle était différente et chaque soir elle était battue et traitée de monstre que c’était que cela qu’elle méritait. Et elle ne voulait pas les croire, elle était mignonne. Elle redoublait d’efforts pour le leur montrer, nœuds, maquillage de la surveillante, boucles d’oreilles, paillettes, tout y passait. Et ils la frappaient plus forts. Enfin, il y eût le dernier jour. Les grands avaient reconnu qu’elle était assez mignonne pour venir avec eux dehors. Et elle avait honnêtement cru que c’était la fin du calvaire.



Elle souffrit d’avantage, l’un d’entre eux lui murmura que c’était le traitement qu’ils réservaient aux monstres.



Alors évidemment, en se voyant, elle ne put penser qu’elle était mignonne. Et elle se referma attendant ce vide. Quand elle put sortir, sa première idée était la fuite, après tout, c’était dehors qu’ils lui avaient montré ce que méritaient les monstres.



C’était là que le couturier tomba sur elle en train de pleurer dans une ruelle. Il l’emmena chez lui, lui donna des biscuits et lui confectionna une robe. Et c’est là qu’il lui montra qu’avec un petit peu de débrouillardise, elle serait toujours mignonne.



Son seul crime, avait été de s’être préoccupé de la mauvaise personne. À ce stade, Horu avait une vision différée des choses.



Ce qu’elle craignait n’était pas la douleur. Non, ce qu’elle redoutait était cette sensation de cesser d’être. Cette interruption définitive de la conscience. La douleur, c’était une amie, c’était la preuve qu’elle était vivante.

Et s’il avait mal c’est qu’elle était mignonne.



Quelle sensation ça avait été de remercier le monsieur avec, elle savait que ses hurlements cachaient des remerciements, mais elle lui en devait tellement plus! Et puis il cessa de respirer, de bouger.



Sa mama lui avait dit que quand les gens mourraient ils allaient au paradis. Alors comme il était parti et qu’elle avait faim, elle plongea ses griffes à l’interieur et prit un morceau de chaire juste pour goûter. Et elle avait aimé ça! Beaucoup!



De plus le monsieur la remerciait de le manger, elle l’entendait. Mais il était triste de partir seul, Horu pouvait comprendre, elle ne supportait pas la solitude elle-même, mais elle, elle avait Dolly. Elle decida qu’elle jouerait aussi avec la maman et l’enfant pour que le monsieur ne parte pas seul.


Elle se mit à rire et parler de son langage bébé. À cet instant deux points très simples s’installèrent dans son esprit, d’abord prendre plus et encore plus de bonheur, et ensuite, le partager avec tout le monde. Après tout, Horu a toujours été très gentille.


“ Qui est derrière l'écran ? „
Montrez-vous, on ne mord pas, enfin pas tous.



• PRÉNOM / PSEUDO : Energa
• ÂGE :22
• VOTRE AVATAR : fait maison, oui pour horuna ashar, le vava c'est horuna ashar
• COMMENT AVEZ VOUS CONNU TOS ? : Sur les alliances de ToW, je me suis dit pourquoi ne pas étrenner ma Horu là bas
• CODE DU RÉGLEMENT : [ok by Harlie]
• SUGGESTIONS ? : Autoriser le Shogakkou




Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Horuna Ashar (âmes sensibles s'abstenir)[terminé] Mer 8 Fév - 18:24

gdouble post pour dire que ma fiche est terminée (depuis une semaine)
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Ambroise B. Agapet
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 76
■ Date d'inscription : 18/12/2011
■ Age : 20

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Horuna Ashar (âmes sensibles s'abstenir)[terminé] Mer 8 Fév - 20:13

Alors tout d'abord, bonsoir et bienvenue Horuna !

Désolé du retard, je n'avais pas remarqué que ta fiche était fini.
Alors ! Pour la maison, il est vrai que Glutonny est parfait ! Le niveau aussi est bien.

J'ai lut ta fiche, elle est très détaché (excepté la partie "les petites choses qui nous rendent différents") Tu écrit bien, il est vrai, mais fait tout de même attention, il manque souvent la fin de tes mots, peut-être un problème avec ton clavier ?

Ensuite, la fin de ta fiche m'a laissé dubitative de par sa ressemblance avec mon propre personnage ou du moins, c'est ce que j'ai ressentit (le fait de partager son "bonheur", pour ma part "Amour", avec tout le monde et que ton personnage le considère par la mort disons). Enfin, je me fait peut-être des idées !

Ainsi, ta fiche, malgré quelques bémols, restent acceptable et agréable à lire.
Je te valide, Glutonny, de niveau 1 !


Et voilà, enfin validé !

Te voilà validé (ne t'inquiète pas ta couleur arrivera très bientôt ♥) Mais ce n'est pas fini pour autant, maintenant tu dois rédiger ton dossier , parle nous un peu plus de ton personnage, demande de jolis petits coins et si tu es seul va chercher un partenaire pour rp ~


.................................................................................................


Et tu aimes encore et encore...

DC d'Austy 83

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Horuna Ashar (âmes sensibles s'abstenir)[terminé] Aujourd'hui à 23:09

Revenir en haut Aller en bas

Horuna Ashar (âmes sensibles s'abstenir)[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers :: cobeille-
Sauter vers: