THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Shura Lagounov ♠ La neige, c'est de la lumière dont la terre est couverte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Shura Lagounov ♠ La neige, c'est de la lumière dont la terre est couverte. Sam 28 Mai - 21:38


Feuillets glacés d'une âme égarée.


Pour faire court, Shura, c'est un noob de la vie. Oui, oui, même s'il semble avoir vingt ans, et qu'en réalité il en a quarante, il ne connaît quasiment rien au monde extérieur. Et quand on a été élevé par des femmes des neiges qui se planquent tout au fond de la Russie, et au beau milieu d'une tempête de neige perpétuelle, le "quasiment rien" est tout sauf un euphémisme. Puis, oui, "un", et pas "une", malgré les apparences. Il porte des vêtements féminins, il a un visage féminin, mais il parle bien de lui-même au masculin, et se considère à peu près comme tel. Parce qu'en ayant vécu au milieu d'une horde de femmes, c'est pas facile de savoir et surtout de voir, à quoi ça ressemble un vrai homme. Sauf pour les statues qui traînent dans la cave, mais ce sont pas vraiment des modèles très...parlants.
Donc, être misogyne, Shura, il connaît pas. Les Matriarches ont le pouvoir, et il faut obéir aux Mères, normal quoi. Et si jamais vous lui parlez de comment on fait un bébé, il risque aussi de pas être bien éloquent. Ou de vous lancer un regard vide puis de vous expliquer très sérieusement que "ces choses-là, ça vient tout seul, vers la moitié de la vie d'une femme".

Sinon, à première vue, il se comporte comme une bonne petite demoiselle des neiges. Et que je te toise de très haut, et que je t'envoie des œillades polaires, et que je mange super lentement et sans faire une seule tache ou miette. Mais même s'il a beau être glacial en public, au naturel, et dans l'environnement du pensionnat, il se laisse aller à des instincts, des sentiments et des parts de lui-même qu'il ne connaissait pas. Doux, curieux, timide, tant que personne ne l'observe, dès qu'il sent de nouveau la présence de quelqu'un, son masque de Yuki-onna revient illico. Il a été élevé comme ça après tout. Et, il ne cherche au final qu'à se faire accepter par ses pairs, même si cela s'avèrera sûrement impossible.

Il n'est pas un Envy pour rien. Oh, certes, il n'est sûrement pas le plus dangereux, mais il envie les gens pour tellement de choses. Tellement. Bien sûr, il sait qu'il ne devrait pas, et pour l'instant, il ne pourra sûrement jamais se résoudre à détruire ou voler volontairement le bonheur d'une personne. Mais, qui sait, peut-être qu'un jour, cette pression perpétuelle finira par le submerger.


Galerie de sculptures en verre.

Le coin des esquisses en libre service.





Dernière édition par Shura Lagounov le Mar 7 Juin - 20:01, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Shura Lagounov ♠ La neige, c'est de la lumière dont la terre est couverte. Sam 28 Mai - 21:39


Entrepôt du Grand Nord.

Parce qu'il faut bien un endroit où stocker ses glaçons.
    Spoiler:
     
    ♦ 06/06.
    - 20:40. Votes x6 : 06 Coins.
    - 23:16. Votes x6 : 06 Coins.
    ♦ 07/06.
    - 17:54. Votes x6 : 06 Coins.
    - 20:57. Votes x6 : 06 Coins.
    ♦ 09/06.
    - 06:55. Votes x6 : 06 Coins.
    - 09:22. Votes x6 : 06 Coins.
    - 12:16. Votes x6 : 06 Coins.
    ♦ 10/06.
    - 07:57. Votes x6 : 06 Coins

Total : 231 Coins.



Dernière édition par Shura Lagounov le Ven 10 Juin - 5:57, édité 54 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Shura Lagounov ♠ La neige, c'est de la lumière dont la terre est couverte. Sam 28 Mai - 21:46


Tourbillon de flocons.

Les cristaux qui se posent, fondent ou s'envolent.
♦ Les rencontres brèves, les relations durables, tout le monde se croise et s'entrecroise ici.


“ Erin McCarley „
Erin, elle est…étrange. Enfin, Shura la trouve étrange. Mais faut dire aussi qu’elle lui parle souvent de trucs assez bizarres. Voire franchement glauques. Comme cette histoire de papillons dans le ventre là, comment peut-elle trouver, ça, sincèrement, magnifique et merveilleux ? Le jeune homme ne la comprend pas du tout. Ni ce qu’elle raconte la plupart du temps, ni pourquoi elle s’évertue à venir discourir aussi longuement sur ce genre de sujets auprès de lui. Et surtout, comment arrive-t-elle à le retrouver partout, comme cela ? Quel que soit l'endroit où il se trouve dans le pensionnat ? -Une fois, ils ont même discuté dans un placard à balais-. Le fait que lui-même se perde tout le temps et connaisse mal TOS n’entre bien sûr pas en compte. Haha.

Néanmoins, comme c’est dur de fuir en restant de glace, heu de partir quand Erin se lance dans une grande tirade, la plupart du temps, on voit Shura l’écouter sagement sans piper un mot. Mais s’il a l’air de l’écouter sincèrement, à l’intérieur, ce n’est qu’à moitié ça : Oui, il écoute, et tente de comprendre, mais aussi de trouver une solution sur comment mettre les voiles le plus rapidement et normalement possible. Et sans que la sirène le suive après, de préférence.
“ Camille J. Blossom „
Avec Monsieur Blossom, Shura avait une relation tout à fait normale. Enfin, de son point de vue « femme des glaces ». Relation distante, polie (après tout, c’est un professeur), et c’est tout. Mais un jour, pendant une pause, ils se sont croisés au hasard d'un corridor. Et ce fut là que Camille posa ses fameuses questions. Questions qui furent respectivement répondues par « Heu, oui, j’aime bien la viande. », « Opéra ? » (en gros, Shura n’a aucune idée de ce qu’était l’opéra exactement, mais son honneur l’a empêché de demander plus avant) et enfin « Et l’horloge s’arrêtera, vous dites ? Heh bien, je suppose que…Justement, elle s’arrête ? ». La dernière réponse fut bien sûr donnée d’un air encore plus perplexe que les autres.

Notre petit monstre n’ayant toujours pas l’habitude des « hommes » était déjà déstabilisé dès le début de la conversation, mais après...Pfiou quoi. Bref, depuis, Monsieur Blossom lui lance des regards douteux. Douteux, oui, c’est le mot. Mais Shura est presque sûr d’en déchiffrer au moins une partie : cette petite lueur qui dit clairement « J’aimerai bien te noyer dans les eaux du Pôle, mais je peux pas ». Question d’habitude, une bonne partie de sa famille faisait pareil. Et, parfois, franchement, Shu’ aimerait bien dire à Camille : « Mais faites Monsieur Blossom, faites… ». Tous ces faux semblants l’épuisent.
“ Momoe A. Honem „
♦ U.C ♦ U.C ♦ U.C ♦ U.C ♦ ♦ U.C ♦ U.C ♦

En réflexion/discussion avec l'intéressé(e).
“ Keira E. Holloway „
Quand Keira et Shura sont réunis dans la même pièce, il y a comme…un silence. Un lourd, épais, oppressant, silence. Et comme aucune des deux parties ne semble pressée d’y mettre un terme, ça dure un long, long, moment. Parfois une ou deux monosyllabes d’un ton froid ou neutre tombent, mais sans plus. Mais dites-vous bien que si pendant tout ce temps Shura prend garde de laisser son nez bien enfoui dans son écharpe, ce n’est pas juste parce que la dite écharpe est particulièrement volumineuse. De base, ses pairs lui ont appris à détester, voir haïr les vampires. Infâmes gaspilleurs, disaient-elles.

Lui, ce qu’il a retenu, et ce qui lui fait peur, c’est la source d’alimentation des vampires. Le sang. Il ne peut s’empêcher d’être mal à l’aise en la présence de la directrice, et de craindre pour son précieux fluide vital. C’est une peur absurde, il le sait. Pour plein de raisons tout à fait viables. Mais ça ne suffit pas. Il a peur, c’est tout. Alors à chaque fois que la directrice l’appelle, il attrape sa grosse écharpe blanche et s’emmitoufle dedans. Autant dire que voir une femme des neiges mettre une écharpe, c’est heu, pas très commun. Et pas très discret, surtout. Keira doit avoir clairement percé le fond de sa pensée, depuis le temps. Shura se refuse pourtant à croire qu’il tient là l’explication de ses très nombreuses convocations. Cette réalité serait bien trop éprouvante pour ses nerfs.
“ Nelle McCarley „
♦ U.C ♦ U.C ♦ U.C ♦ U.C ♦ ♦ U.C ♦ U.C ♦

En réflexion/discussion avec l'intéressé(e).

Petits pas tracés dans la neige.

Doucement ou rapidement, un chemin se construit et se divise au gré du vent.
♦ Liste des sujets en cours, terminés, ou bien abandonnés.





Dernière édition par Shura Lagounov le Jeu 9 Juin - 12:17, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Shura Lagounov ♠ La neige, c'est de la lumière dont la terre est couverte. Sam 28 Mai - 22:05

Aux brises qui nous ont soufflé le chemin.

© Section des crédits et remerciements en tous genres.

♦ Les divers codes composant ce dossier ont été trouvés sur The Other Side et ne serviront que sur ce Forum. Donc, merci à eux, tout le mérite leur revient. Je n'ai, personnellement, fais que changer les couleurs.

♦ Les images présentes ici sont tirées de diverses sources, par le biais du site We Heart It. Les icones quant à elles viennent en grande partie de Photobucket.

Nothing ▬ De la place libre pour d'éventuels nouveaux remerciements et crédits.

Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shura Lagounov ♠ La neige, c'est de la lumière dont la terre est couverte. Aujourd'hui à 1:10

Revenir en haut Aller en bas

Shura Lagounov ♠ La neige, c'est de la lumière dont la terre est couverte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers-
Sauter vers: