THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Mar 31 Mai - 21:06


“ Wanna Play with me ? „

Une fois brisé, il n'y a plus rien à en tirer.





• NOM : MAD
• PRÉNOM(S) : CRYSTEIN LIE
• ÂGE RÉEL / D'APPARENCE : 558 / 16
• DATE & LIEU DE NAISSANCE : Trop sombre pour savoir où. Personne pour me dire quand.
• RACE : Vampire
• MAISON(S) DÉSIRÉE(S) : Wrath ou Envy ?
• NIVEAU : What?


“ Il y a des choses qui ne sont pas faites pour être dîtes. „
"Votre enfant est une erreur de la nature. C'est pas une raison pour la traiter comme tel." - Gregory House.


InnocentRealistic Insane


" Les rêves sont toujours plus beaux que la réalité. Même les cauchemars. Parce qu'ils n'arrivent jamais. "



" Crystein.. Crystein ?.."

"Crystein, le repas est prêt vient manger!"

"Crystein il faut aller au lit maintenant"

"Crystein.. Crystein.."

Ha. Je recommence encore. Je ne comprends toujours pas pourquoi je continue de répéter ces scènes, puisqu'elles ne sont jamais arrivées. Je me demande.. Si je pourrais entendre une autre voix que la mienne prononcer mon nom. C'est sombre ici. Sombre et humide. D'un côté, j'aimerais sortir d'ici. D'un autre, je me sens à ma place. Je ne comprends toujours pas pourquoi d'ailleurs. Il y a tellement de choses que je ne comprends pas sur mon sujet. J'aime le sirop de fraise.. Je l'aime vraiment beaucoup. A vrai dire. Je pense que j'en suis folle. Car à chaque fois qu'un nouveau jouet arrive, je n'arrive pas à m'empêcher de le déchirer pour boire le sirop qu'ils contiennent. C'est pour cela que cet endroit est si humide et gluant. L'odeur n'est pas forcement agréable, quelqu'un devrait nettoyer. Mais il n y a personne ici. Personne à part moi. Et si je ne voyais pas ces décombres, je me sentirais seule. Plus seule que je le suis déjà.



"Ha.."
Malgré toute cette saleté, cet endroit est magnifique et les rares personnes qui s'y trouvent sont tous élégant et charmant. Ils m'aiment bien je le sais, mais certains semblent vouloir s'approcher de trop près et me faire du mal. En fait.. Comme ceux qui étaient ici avant. Il étaient tous.. Assoiffé de pouvoir.. Des monstres.. Leur visage ne sont même pas humains et leurs yeux sont aussi vide que leur âme.. Ils m'effrayaient beaucoup. Ils m'effrayaient tellement, que l'on m'a amené dans cet endroit. Lorsque je regarde les couloirs , ça ressemble au même établissement, à part qu'ici tout est beau et rassurant.



ça y'est.. la lumière commence à rentrer. Tout est tellement mieux lorsque c'est éclairé. Les gens se réveillent , les sols scintillent et les anges se baladent. Les jouets arrivent.
C'est drôle. Mais rien n'est effrayant ici.

Ici. Est-ce la réalité?..
C'est une réalité. La réalité d'une petite fille, qui a peur de la réalité.


Aujourd'hui encore les gentlemans et les demoiselles dansent, les anges trainent les jouets et tous, me regardent avec un grand sourire. Je n'ai aucune raison d'avoir peur ici.. Tout va bien..

" "
" Ha.."

Aujourd'hui , un des gentleman s'approche de moi ,encore. Je commence à me sentir colère.. Je commence à avoir peur. Ne viens-je pas de dire qu'il n'y avait aucune raison d'avoir peur? Pourtant j'ai le cœur qui bat, car il est proche.. Très proche et il continue de s'approcher, je ne comprends pas pourquoi mais les sourires que je trouvais rassurant maintenant m'affolent. Et pourtant les rires que j'entends des autres personnes dans cette pièce ne me rient pas. Ils rient le gentlemen suicidaire




Qu'est ce que c'était? Un monstre. Les mêmes monstres qui étaient là avant et qui continuent de me traquer.

".. Un de moins."

C'est ma voix, encore, qui compte le nombre de monstre que j'élimine. Mais je sais déjà le nombre qu'il y aura au total. Le même nombre que celui des personnes dans cet édifice.

La réalité étant, qu'ils sont tous des monstres, qu'il n'y a aucun gentleman ou demoiselle. Il n'y a pas de sol scintillant, ni de statue , rien n'est parfait ici. Rien n'est beau. Ce n'est que ruine, désolation, abandon , une jungle où je suis la créature la plus redoutée mais étant aussi le plus beau trophée.

Au fond je le sais. Que la perfection que je vois, ces gens de bonne allure et ces anges, ne sont pas réels. Que la vrai réalité est ces décombres, ce sang, cet abandon..
Je le sais.. Je me suis enfermée dans un monde illusoire, mes yeux se mentent à eux même et déforment tout ce qu'ils voient en quelque chose de merveilleux. Je vis dans l'illusion.. J'y vis tellement longtemps que parfois je me demande laquelle est illusoire. Même si au fond je sais la réponse.
Mais il est tellement plus plaisant de vivre dans cette utopie, puisque de toute façon je ne supporte pas la réalité. Lorsque j'ouvre les yeux, je détruis tout ce que je vois ,tellement je hais la réalité.
Pour les gens aussi, je préfère les voir illusoirement car lorsque je les regarde sous leur vrai jour ils sont répugnant et je les élimine.
Au final personne ne se pleind, car au final ce masque est comme tous les masques. Une protection.
Une protection pour vous. Contre ma haine pour vous.

Be a lie, is all that i wished for..

Je ne sais pas.. Si la sincérité existe. Si il y a des gens bons. Au final, je ne suis qu'une lâche qui n'est pas capable d'affronter la vérité. Car lorsque je l'affronte je la détruis. Et si je la détruis, alors il n'y a plus rien, et s'il n'y a plus rien alors je m'ennuie.
Je ne peux pas me lier à quelqu'un, car à mes yeux ce n'est qu'un jouet. Un jouet juteux que je m'empresse de goûter.. Et si on s'approche trop brutalement de moi, ça me force à ouvrir les yeux et la fin est toujours là même..
Je suis un monstre que voulez-vous. Je le sais , alors ça veut dire que je n'en suis pas un ? C'est parce qu'on dit qu'on ne ment pas qu'on ne ment pas?

Au fond.. Je ne veux pas apprendre à voir la réalité je veux rester dans cet illusion. Mais ce que je veux vraiment, c'est arrêter de briser tout ce que je touche. Quoi que je fasse , même si je ne le veux pas tout se brise.

Et je vous briserai tous

Je recommence. Je n'arrive pas à me contrôler. J'ai peur , je suis effrayée, je n'arriverais pas à m'arrêter.
Il y a tellement de choses que je ne veux pas faire mais que je fais quand même.. Crystein.. Pardonne moi de salir ton si jolie corps..










"Crystein.. Je t'en supplie, reste toujours aussi jolie."

Avant de contempler. Sache que ce n'est pas mon corps.



" Wait. Si je suis un vampire. Pourquoi j'ai un reflet? J'ai une ombre..ou non?"

C'est certainement un autre trait de ma personnalité. Je n'accorde aucune intention aux détails. Mais c'est vrai, maintenant que je suis vampire , pourquoi ai-je un reflet? La vérité étant que je ne suis pas une vrai vampire. En fait. Je l'étais totalement, lorsque j'étais dans mon corps.

C'est une longue histoire que je vous détaillerais plus tard, mais ce corps est celui de ma soeur. Et c'est pour cette raison, que je ferais tout pour le garder en bon état, sachant que les transformations que me procurent cette colère et ces "gênes" , le détruise à moitié.
Que puis-je dire, ma soeur est magnifique. Une magnifique blonde, cheveux tombant sur les rems. Mais je les coupe souvent court car ils empêchent mes mouvements, ces saloperies repoussent vites de toute façon. Lisses et soyeux. Maintenant, gras et cassant. Je sais qu'il y a plein de shampooing pour cheveux sec et abimés, but give me a break will you? Je suis resté presque 500 ans dans le même établissement, et les anges ne m'ont jamais apporté que nourriture et .. nourriture. Humm..
*remets une mèche derrière son oreille*
Huh, même un aveugle comprendrait que je ne sais pas me coiffer, une mèche rebelle par ci par là. Pourtant je m'efforce de garder ces cheveux en bon état, c'est certainement pour ça qu'ils ne sont pas tous tomber. Ca ou que je les arrache sous la colère.
Une peau pâle, what did you exept? Mais ce n'est pas un problème. Crystein a toujours eut la peau pâle, blanche neige je l’appelais, blonde peau pâle et yeux.. bleus. Un bleu azure et perçant, lorsqu'on y plongeait son attention on se sentait glisser dans l'océan.. Maintenant ils sont rouge sang, rouge albinos , rouge passion!. Ha..et ces cernes.. Elles ne partiront jamais.. Bof, vous me direz ça donne un charme. Surtout avec les tronches de psychopathe que je tire. Sourit pour voir
..
...
....
Nan, nan arrêtes re-fais la gueule c'est tellement mieux. Je dis ça, mais je souris tout le temps. Pourquoi? Parce que je suis heureuse et folle. Au moins ce visage n'est pas trop trop abîmé.
Il y a le corps, le cou qui a été mordu lui aussi, si on cherche bien on peut sentir au touché les marques, ancrées dans la chaire de la condamnée. Que puis-je dire, ma sœur était petite, pas plus d'un mètre soixante. Frêle , physique d'une gamine de 12 ans. Elle n'a jamais vraiment évoluée, elle est toujours restée gamine, que ce soit dans physiquement ou mentalement. Maintenant.. Elle est toujours aussi frêle, ses mains si fines et fragiles sont maintenant cabosseuses et recouvertes de tâches de sang, ancrées elles aussi dans la peau. Sans parler de ses ongles qui couperaient l'acier. Pas de grandes musculature et pourtant une force impressionnante pour un corps si frêle.. D'un côté, je ne voudrais pas que ça change. J'aimerais au moins conserver ce enveloppe. Fine et fragile.. Comme l'innocence de ma soeur.

Elle était mon parfait opposée.


J'étais la grande du haut de mes un mètre soixante-dix huit, cheveux noir comme l'ébène, long jusqu'au pied, la peau terriblement pâle, une poitrine avantageuse, les formes d'une femme. Lisse, mais forte, des épaules carrés, des mollets en béton. Elle était la faible, j'étais la mother-figure, celle qui l'a protégeait de tous.Celle que personne ne voulait approcher au premier coup d’œil.
Deux soeurs que tout opposent, mais nous étions bien soeurs. Je ne sais pas pourquoi, peut-être que les ovules ont décidés de trier le tout en deux lots. ' Là c'est la warrior' ' là c'est la mioche' . Tch, putain de racistes.
Huh anyway. Je peux vous dire qu'il m'a fallut du temps avant de m'habituer à ce corps. Je voyais pas aussi loin qu'avant, les gens me paraissaient géants alors qu'avant ils me paraissaient ridicules. Je ne peux plus passer la serpillère avec mes cheveux ou m'étouffer avec, ni même faire peur... Ha si ça je sais le faire encore. Même mieux qu'avant.


De toute façon.. Je suis merveilleuse dans ce monde merveilleux où tous les gentlemans dansent avec les demoiselles. Je peux danser avec eux si je veux, je suis comme le petit chaperon rouge dans la château de cendrillon. Avec ma robe rouge, et ses manches bouffies qui me gonflent les épaules, je ressemble à une princesse nee?
Pourtant, mes pieds sont toujours tranchés. Le prince n'est pas venu me redonner mes pantoufles..
Pourquoi?..
C'est vraiment un méchant..
J'ai mal au pied alors pourquoi..
Fufu..

Ha.
De toute façon..



C'est pas comme si c'était votre putain de problème!








Il est amusant de voir que le monde se forme à partir de conflits. D'autant plus amusant de savoir qu'il est nécessaire de détruire pour évoluer. C'est ainsi que la race humaine a fait jusqu'à présent. Voir même, que la vie a fait depuis tout ce temps. Disparition des grosses bêtes, apparition de l'homme,puis les guerres, le renouvellement. La seule chose qu'un être humain peut souhaiter pendant son voyage charnelle, c'est de ne pas tomber dans une des mauvaises périodes de ce cycle de vie.
Peut-être que Crystein et moi nous étions dans une de ces mauvaises périodes ou peut-être avons nous eu un destin maudit afin d'assurer l'équilibre de je ne sais pas trop quoi.

" Grouille Crystein, on a 20 minutes à pied je te signale."

Je ne sais pas qui a raison dans cette histoire. Je sais juste que pour moi, la vérité est celle que j'ai vu et vécu.
Il est rare de voir deux sœurs qui sont la parfaite image opposée de l'autre,ou peut-être pas direz-vous.De là où je viens c'était rare en tout cas.Peut-être était-ce parce qu'elle n'était pas ma sœur de sang, enfin je ne sais pas si avoir le même père veut dire qu'on a une moitié de sang en commun avec un beau-frère, ce n'était pas vraiment mon délire de m’intéresser à ces choses là. Pour être franche rien ne m'a jamais vraiment intéressée à part elle. Peut-être était-ce parce qu'elle était mon opposé, faible et jolie alors que moi j'étais grande et effrayante. Peut-être qu'au fond de moi je l'enviais d'être ainsi ,car elle était tout ce que je n'avais pas pu être parce que je n'avais personne pour me protéger et donc me permettre de rester faible et heureuse.
D'habitude lorsqu'on rencontre quelqu'un qui est tout ce que vous auriez voulu être, vous ressentez de la jalousie, je pensais aussi que je la détesterais et que je lui ferais du mal, mais je savais bien que ce n'était pas sa faute et que de toute façon je vivrais à ses côtés pour voir ce que j'ai loupé.
Dit comme ça, on peut s'imaginer que la relation qui nous unissait était sale et pervertie par une haine enfouie et tartinée d’hypocrisie.
Je ne vous dirais pas que ce n'était pas le cas au début, mais je vous dirais que les relations évoluent.
Je devine que la moindre des choses est de vous mettre dans le contexte. Je ne veux pas m'attarder sur les détails qui n'ont jamais eut d'importance, autant pour moi que pour elle.
Bien, tout d'abord comme dit plus haut, Crystein et moi nous étions demi-sœurs, ayant le père en commun.Le père est un détail pitoyable qui ne mérite pas d'être décrit.Baiser à droite et gauche et se plaindre d'avoir des gosses,le gros lourd de service qui a fini avec une balle dans la tête. Une de mes balles.
Quand à nos mères, elles sont des détails aussi, du moins la mienne car elle était comme le père et n'a jamais vraiment été là lorsque j'avais besoin d'elle. La mère de Crystein cependant était plus douce et gentille, un vrai ange mais.. elle est morte en mettant Crystein au monde.
Voilà un contexte des plus banales pour une époque où l'espérance de vie ne venait que de découvrir qu'elle pouvait s'améliorer.
Qu'y a-t-il?
Crystein?C'est le prénom de ma sœur, un problème avec ça?
Mon prénom?
Oh je vois où vous voulez en venir. Tout ceci sera expliqué plus tard, sachez juste que Crystein n'est pas mon nom.Et que je ne vous direz pas quel est mon nom.

Où en étais-je du coup?.. Ha oui le contexte. Humm..J'avais 5 ans de plus que Crystein.Elle est venue vivre avec moi juste après sa naissance puisque sa mère est morte en lui donnant ce destin et que le géniteur n'avait qu'une paire de couille pour vivre.Je ne sais pas comment nous avons fais pour survivre, la mère ne faisait rien à part signer les papelards et broutilles qui nous permettraient de vivre par nous-même sans que cela puisse perturber son cycle hormonale.Crystein, n'était qu'un bébé de 6 mois lorsque nous avons été placés dans un orphelinat que nous avons vite quitté. Non, ce n'était pas à cause de la bouffe de la cantine, la bouffe était correcte. C'était à cause du personnel qui n'arrêtaient pas de faire pleurer Crystein. Suffisait de voir comme ils changeaient les couches pour pleurer aussi. Cependant nous ne pouvions pas nous enfuir avant que Crystein sache marcher. Afin d'adoucir cette prison j'ai pris soin de Crystein du mieux que je pouvais, apprenant à changer les couches. C'était déjà ça, je n'avais que 5 ans hein. Je pourrais vous parler de la vie de cette prison, les autres enfants étaient tous des gosses comme nous. Certains était fous d'autres ne savaient même pas tenir une fourchette entre leurs doigts. Agressifs ou à moitié morts, c'était comme si cette endroit était une poubelle d'enfant non désirés et que les responsable en étaient eux aussi.Je pensais que j'allais devenir folle entre les bagarres, les pleures, les vomis, les morts, car oui, lorsqu'un enfant tombait malade personne ne s'approchait de lui, 'c'est la vie' disaient-ils tous. Je n'étais pas d'accord avec ça, mais je ne pouvais rien y faire. Je ne sais pas comment j'ai fais pour garder la tête froide, en fait, la seule chose qui me permettait de ne pas m'enfuir en prenant le risque de finir dévorée était Crystein. Je savais que malgré tout, je ne pouvais pas partir avec elle en prenant le risque de ne trouver personne ou de trouver des mauvaises personnes. Car jusqu'à présent je n'avais vu que des mauvaises personnes, et je commençais à me dire que tout le monde était ainsi. Il y avait un toit et de la nourriture. Il me suffisait de surveiller l'hygiène de Crystein et la mienne pour qu'aucune de nous deux ne tombent malade, vous vous en doutez , Crystein n'était qu'un bébé et l'hygiène n'était pas le premier mot d'ordre dans cet endroit, alors pour tomber malade, elle est tombé malade. Personne ne devait s'approcher d'elle, sauf moi. Non en fait, c'est parce que je me suis approchée d'elle que l'on m'a ajouté dans la quarantaine. C'était assez drôle de les voir paniquer comme ça, alors qu'ils étaient certainement plus proche de la mort que nous. Pendant ces périodes de maladie, nous étions placé dans une pièce où personne ne venait, la chambre de quarantaine, et bah croyez-le ou non, c'était certainement la pièce la plus propre de cette prison! au point que je faisais semblant d'être malade pour que Crystein et moi nous soyons tout le temps dedans. J'ouvrais la seule fenêtre qui avait vue sur la ville afin d'aérer l'air.Je savais que si je ne soignais pas Crystein, elle finirait par en mourir, par chance, cette prison était en journée porte-ouverte permanente, je pouvais donc sortir quand bon me semblait et aller en ville pour la première fois. C'était effrayant, il y avait énormément de monde, je me faisais bousculer à chaque coin de rue.
Je savais ce que je cherchais, un médecin, mais je ne savais absolument pas où en trouver un.Je me suis résignée à demander autour de moi si je pouvais en trouver un, je m'attendais à des réactions du genre " Rentre chez toi gamine" comme la plupart des adultes que j'ai rencontré jusqu'à là. Mais je ne pouvais pas partir sans avoir trouvé quelque chose pour soigner Crystein.Dans un dernier espoir je suis rentré dans un bâtiment et frappé à une des portes. La personne qui m'a ouverte n'était pas un médecin, mais quelqu'un assez gentil pour m'indiquer où je pouvais en trouver un.Au fur et à mesure des semaines, des mois, je connaissais le plan de la ville et m'habituais à m'y rendre pour les besoins que nous n'avions naturellement pas.
Ha, je me lasse déjà de raconter tout ça.Nous sommes rester 4 ans là bas, ce qui faisait que j'avais 9 ans et Crystein 4.
Je pourrais vous dire tout ce qui a suivi ensuite, comme le fait que dès que Crystein savait marcher nous avons quitté la prison et avons pris la direction sud. A force de traîner en ville, j'avais réussis à me faire des contacts malgré mon jeune âge. Il faut dire qu'avec tout ce qui nous était arrivé je n'avais eu guère d'autres choix que de murir plus vite. On parlait d'une résidence où les enfants comme nous et comme ceux de la prison peuvent vivre tranquillement. Tout est pris en charge par une famille de noble qui s'assurent de toutes les paperasses, factures etc.. Même si nous étions seules dans une petite maison c'était déjà mieux que la prison. Une fois dans cette résidence, tout est allé pour le mieux. Je m'occupais de Crystein du mieux que je pouvais et lui donnait petit à petit l'image que j'avais de ce que j'aurais voulu être.



Si ça ne vous ennuie pas j'aimerais passer les détails sur le reste des années qui suivirent.J'avais élevé Crystein et nous vivions seules dans un nouvel appartement un peu plus au calme que je payais grâce aux divers boulots que je trouvais par ci par là.
Crystein avait 16 ans et moi 21.Ce fut la dernière année qui nous restaient ensemble, si j'avais su ce qui allait se passer j'en aurais profité, mais bon.C'est une caractéristique humaine que de pleurer sur les regrets n'est-ce pas?
Je ne vais pas passer par 4 chemins, ce sera déjà un miracle si je ne vous tue pas alors que je vous conte ce qui a détruis ma vie.
Dans ce monde, les races sont diverses et variées, dans la race humaine elle-même ce qu'on appele discrimination ou racisme, mais aussi d'autres races bien apart-entière




[/color]


“ Je suis particulier... N'est-ce pas ? „
Les petites choses qui nous rendent différents !



Quelque chose vous concernant qui ne rentre pas dans le cadre de l'histoire ? Un signe particulier, vos goûts ou vos dégoûts, une passion, des êtres qui compte pour vous... c'est ici que ça se passe. Parlez nous de ces petits détails qui vous rendent spécifique, unique !C'est également ici que vous nous décrirez votre monstre s'il n'est pas dans la liste du descriptif ou que vous l'avez inventé.


“ Qui est derrière l'écran ? „
Montrez-vous, on ne mord pas, enfin pas tous.



• PRÉNOM / PSEUDO :
• ÂGE :
• VOTRE AVATAR :
• COMMENT AVEZ VOUS CONNU TOS ? :
• CODE DU RÉGLEMENT :
• SUGGESTIONS ? :



Dernière édition par Crystein L. Mad le Ven 16 Sep - 16:21, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Mar 7 Juin - 17:07

Bonjour - Bonsoooir ♥ !

Je viens prendre des nouvelles de cette fiche ?! Cela fait bientôt 10 jours que ta fiche n'a pas avancer. Mmh ?!
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Erin McCarley
PlASTICS BEAUTIES
■ Messages : 794
■ Date d'inscription : 29/03/2011
■ Age : 24

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Ven 17 Juin - 18:54

Bonsoir,
Ca va faire 20 jours que ta fiche n'avance pas, je viens prendre des nouvelles, merci de nous tenir au courant :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-rpg.forums-actifs.net/


CALL ME Abel
WE KNOW EVERYTHING
■ Messages : 321
■ Date d'inscription : 19/08/2010
■ Age : 24

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
5/5  (5/5)
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Mar 28 Juin - 9:26

Troisième relance, compte et fiche supprimés d'ici le 7 si toujours pas de nouvelles.
Au plaisir de te voir rp sur le forum ou ailleurs :D

.................................................................................................

Compte admin'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-rpg.forums-actifs.net


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Sam 2 Juil - 13:28

Aïe Aïe Aïe !
*arrive en courant, loupe le tapis, se ramasse, bosse bobo bisou*

Désolée Désolée Désolée >_<
J'ai eu ma semaine de Bac Français et la Japan Expo d'affilé plus des problèmes familiaux mais ça osef.
Aussi j'ai eut beaucoup de problèmes avec les codes de la fiche, car lorsque j'édit mon post il me met le message en version "visuelle" et non en "code" du coup, je suis obligée de recommencer à chaque fois, et des fois y'a des codes qui ne marchent pas ><.
Mais je suis là et je me dépêche de finir rapidement ><
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Erin McCarley
PlASTICS BEAUTIES
■ Messages : 794
■ Date d'inscription : 29/03/2011
■ Age : 24

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
3/5  (3/5)
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Sam 2 Juil - 19:14

Bonjour bonjour,
je comprends que t'aies eu des imprévus, pour le code de la fiche tu n'as qu'à vérifier ton mode d'édition et le basculer du "visuel" au "code" c'est le bouton avec deux A, voili vouilou.
Bon courage pour la suite de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-rpg.forums-actifs.net/


CALL ME Hope Spencer
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 576
■ Date d'inscription : 01/06/2011
■ Age : 25
■ Localisation : Unknow

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
4/5  (4/5)
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Sam 10 Sep - 14:25

Yop !!

Du nouveau par ici ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Invité
Invité
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Jeu 22 Sep - 8:44

  • Salut la miss,


Pas de nouvelle depuis le 2 juillet malgré la relance d'Hope. Une explication ?

Je te donne une semaine, donc jusqu'au 29 septembre, pour terminer ta fiche complètement après quoi, s'il n'y a pas de nouvelle, je supprimerais fiche & compte.

Merci d'avance et au plaisir de te revoir ensuite =3
Revenir en haut Aller en bas


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C] Aujourd'hui à 1:10

Revenir en haut Aller en bas

Crystein L. Mad ~ Are you M A D? [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Hors Jeu » :: Corbeille :: Présentations & Dossiers-
Sauter vers: