THE INCREDIBLE STAFF
They will always be there for u♥
ERIN MCCARLEY ❦ FONDATRICE

AKA QUINN BAILEY & LUTHER SAWYER
Voir son profil ?  La contacter ?
JULIUS VON WOLKEN❦ FONDATEUR

AKA RIEN DU TOUT
Voir son profil ? Le contacter ?

AUSTER CAROLL ❦ ADMINISTRATRICE

AKA AMBROISE B. AGAPET
Voir son profil ? La contacter ?
JERELATH COHEN ❦ ADMINISTRATRICE

AKA CHRYSANDRE PETRAKIS
Voir son profil ? La contacter ?

Si vous avez une question, une suggestion ou quelconque autre problème vous pouvez envoyer un petit mp au Staff! Attention certains mordent ♥

© Design #6 par Erin McCarley, optimisé sous Firefox.
BACKGROUND
It's the end when I begin
Dans cet établissement pas de discrimination, tout le monde demeure sur un pied d’égalité : vampires, humains, loup-garous, succubes et autres créatures. Pour ce faire il est naturellement obligatoire de conserver une forme humaine. Marre du monde des humains où vous vous sentez à l’étroit, mal à l’aise ? Il vous manque simplement la liberté. Le pensionnat est là pour vous. Nous saurons vous trouver où que vous soyez et qui que vous soyez.Cependant derrière tout ces aspects d’égalité et de liberté les plans se trament et la tentation de hausser sa race en influence au sein de l’établissement apparaît. Les tensions montent secrètement et lentement entre les différents individus et l’odeur âpre de la confrontation entre celles-ci commence à ce faire sentir. Sous des airs angéliques vos voisins de table peuvent très bien vous haïr. Tout n’est que voile et mensonge. Maintenant à vous de faire votre entrée, qui que vous soyez, quoi que vous soyez. Continuerez vous le jeu malsain qui se joue dans l’établissement ou vous dresserez vous contre celui-ci en faisant éclater la vérité au grand jour ? Saurez vous passer « de l’autre coté » ?
DA NEWS & CIE
You know now
Nouveau DESIGN à commenter et à critiquer ici. Prédéfinis libres et rafraîchis ! Jetez y un oeil! Gazette est de retour ! Pour vous jouer DES mauvais tours, avec une montée de sadisme en prime ♥

N'oubliez pas de voter pour le forum !

the other side
BODIES WITHOUT SOULS, OR NOT
Have fun with them, if you can



Encore et toujours plus de prédéfinis ici !

Partagez|

Finn Leroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


CALL ME Finn Leroy
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 27
■ Date d'inscription : 30/07/2011

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
4/5  (4/5)
MessageSujet: Finn Leroy Sam 27 Aoû - 19:19



Finn Leroy


Un Shikigami est un rêve, un espoir. L'esclave éternel d'une soi disant humanité


INFORMATIONS
  • Race : Shikigami (lié à Quinn)
  • Age : 4 siècles et des poussières
  • Niveau : 4
  • Classe : Envy
  • Capacité : Métamorphose. Ne peut être tué que par un autre Shikigami ou par volonté de son possesseur
    Quelle que soit la forme qu'il emprunte, il garde une couleur de fourrure/écailles/plumes/cheveux Verte.
  • Choses à savoir ? : Lunatique, sait se montrer sympathique. Apprécie beaucoup la compagnie, qu'elle soit féminine ou masculine. A un véritable don pour la réplique, sait avoir de l'humour. Il a toujours l'air de mépriser les autres, mais ce dédain cache souvent un côté bourru et maladroit. Il peut se montrer doux, même câlin parfois -n'oublions pas que l'autre forme qu'il emploie le plus souvent reste un nounours-, mais... Très aigri, il n'a pas honte de commettre d'injustice. Particulièrement attiré par les demoiselles proches de Quinn, il découvre alors une autre facette de son être. Facilement cruel, dur avec les mots mais aussi les coups, il ne supporte pas qu'on le méprise ou qu'on se joue de lui. Il n'a aucun espoir, il a besoin de briser tous les rêves, toute naïveté qu'il croise. Que ce soit l'amour ou la haine, Finn joue sur les extrêmes, toujours. Il ne sait pas faire gris et il suffit parfois d'une pichenette pour que son attitude varie du tout au tout.
    Ne surtout pas dire qu'il moisit (en raison de sa couleur de cheveux)
  • Qu'est ce qu'un Shikigami ? : Une sorte de bon génie, un esprit protecteur, un ange gardien né de la volonté d'un être, qu'il doit alors servir durant toute son existence... Jusqu'à qu'il disparaisse ou que son maître le délivre. Mais un Shikigami n'est pas censé avoir une existence propre. Il se contente d’obéir en temps normal à la volonté de son maître.

PLUS
Il est difficile de me voir sans Quinn. Pour ne pas vous mentir, je suis assez lunatique. Avec elle, je me montre facilement cruel, aigri, lui faisant payer tout et n'importe quoi.. Avec les autres... Aussi incroyable que cela puisse paraître, je suis assez social. J'aime rire, plaisanter, j'apprécie particulièrement la compagnie, qu'elle soit féminine ou masculine... Mais mon esprit est comme une barque sur une mer déchaînée, comme un funambule sur un fil. Un rien peut me faire basculer dans une abysse profonde qu'on appelle la folie.. Des siècles de servitude m'ont abîmé, durement. J'ai réussi à exister, moi qui suis condamné à rester un esclave jusqu'à que je réussisse à deviner le vœu de Quinn et à le réaliser. Ma nature de serviteur s'oppose à ma volonté d'existence. Et lentement, l'une et l'autre se détruisent... Me laissant brisé. Echoué. Noyé dans l'océan des pulsions qui vibrent en moi. Enterré sous mon envie, mon envie d'exister en tant qu'être à part entière. Mon envie d'être comme vous. D'avoir ma propre vie.






.................................................................................................

Merci à Erin pour l'avatar **


Dernière édition par Finn Leroy le Lun 29 Aoû - 23:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Finn Leroy
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 27
■ Date d'inscription : 30/07/2011

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
4/5  (4/5)
MessageSujet: Re: Finn Leroy Sam 27 Aoû - 19:20

Adults

Autorité suprême de cet établissement. Tu parles. Quinn a essayé de me convaincre de rester sage, tête basse, de ne rien dire, rien faire en leur présence. Que voulez vous que je vous dise? Pour moi, ils sont des êtres comme les autres. Certains mêmes sont peut êtres plus jeunes que moi. Je ne vois pas pourquoi je devrais me comporter avec eux autrement qu’avec les autres… Je ne les traite pas mieux ou moins bien que les autres. Je les considère… Semblables aux élèves qu’ils surveillent. C’est notre être qui nous rend respectables, et non pas l’âge ou le positionnement social… Tout du moins, dans ma vision de voir les choses.

You are just someone. Nothing more.

You are just someone. Nothing more.

Envy


Ma maison, si je puis dire. Envie, envie destructrice. Désir du bien des autres, désir Des autres. Tout ceux qui se trouvent ici poursuivent le même but. Nos moyens sont divers et variés, nos proies divergent mais nous souhaitons tous une seule et unique chose : être heureux. Dire que j’en viens à envier mes chers camarades de maison… Malheureusement, l’envie est un tonneau percé que l’on cherche à remplir. Quand nous penserions avoir obtenu ce que nous désirions, un autre trésor nous fera de l’œil…

Do you really think we are friends?

Do you really think we are friends?

GREED


Ils me rappellent mes maîtres. Toujours à en vouloir plus, amassant fortunes, amants, la majorité des trésors auxquels tout être peut rêver. Ils pensent à eux, constamment, à chaque instant. Terribles égoïstes manipulateurs, qui ne voient en les autres qu’une chance de parvenir à leurs fins. Pour qu’ils aient une chance de bien s’entendre avec moi, il leur est plus prudent à ce qu’ils me cachent leur maison… Avarice, avarice qui a détruit ma vie et a fait de moi ce que je suis à présent.

So.. You want... everything? Me I Just Want You

So.. You want... everything? Me I Just Want You

GLUTTONY


On y trouve les agneaux mais aussi les plus redoutables loups. Douces créatures, prédateurs affamés, une contradiction ô combien intéressante. Je connais peu de choses au sujet de cette sensation de faim, à dire vrai, je n’ai jamais eu besoin de me nourrir. La gourmandise peut elle être comparée à l’ambition? Quoi qu’il en soit, c’est une classe à ne pas négliger. Je peux y trouver des victimes tout comme des rivaux probables. Enfin bon, tant qu’ils ne cherchent pas à becqueter Quinn..

Do you really want to taste my blood?

Do you really want to taste my blood?

.................................................................................................

Merci à Erin pour l'avatar **


Dernière édition par Finn Leroy le Mer 23 Mai - 10:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Finn Leroy
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 27
■ Date d'inscription : 30/07/2011

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
4/5  (4/5)
MessageSujet: Re: Finn Leroy Sam 27 Aoû - 19:20

LUST


Le plus souvent, je passe du bon temps avec eux. J aime les nouvelles expériences. Inutile de vous dire qu’en plusieurs siècles d’existence, en tant que serviteur docile, j’ai hérité de nombres de connaissances dans le domaine du charme et bien sur… Du plaisir. Je me sens assez à l’aise parmi les gens de cette catégorie. Confrontons nos savoirs, combinons nos désirs… Et savourons le fait d’être en vie. Ah, et au fait. Ce n’est pas parce que j’ai été un esclave que je suis soumis.


Chrysandre Petrakis
Charmante petite sirène, que j'aime voir cette peur dans tes yeux lorsque tu me vois approcher de toi. Que j'aime cette indécision dans tes gestes, tes regards, tes paroles. Tu me souris, tu regrettes, tu détournes la tête, tu te perds, tu ne sais plus quoi faire. Je viens prendre ta main, je l'embrasse du bout des lèvres et te souris d'un air rassurant. Nous parlons, de tout, de rien. Tu prends un peu plus d'assurance, tu arrives même à sourire, voire à rire. Je participe à ta joie. Mais, au fur et à mesure, mon regard s'obscurcit. Mon sourire s'étire en un sourire carnassier. Tu frémis, tu trembles, tu murmures mon nom. Tu me rappelles Quinn, lors de ces courts instants. Et j'agis alors avec toi comme je le fais avec elle...
Pauvre Chrysandre. Victime de mon affection. Victime de ma folie.
Pauvre Chrysandre. Ma douce victime aux yeux d'émeraude, que j'aime te plonger dans ces eaux troubles où tu te perds, petite sirène. Que suis je à tes yeux? Ami, tyran, ange, démon? Probablement un peu de tout. Même si, malheureusement, je crois que ta balance penche de plus en plus en direction d'un prédateur, d'un être à craindre et à fuir... Alors que pourtant. Je t'apprécie Chrysandre. Énormément. Toi et tes rêves dignes d'une gamine... Décidément, tu ressembles vraiment à Quinn.


It's just a pleasant game...

PRIDE


Eux et moi entretenons souvent des rapports assez… Complexes. Je ne marche pas à leur jeu, du moins, dans la majorité des cas. L’idée d’être une nouvelle fois considéré comme une marionnette me révulse. Le mépris reste ce que je déteste le plus en ce monde… Enfin, il reste des personnes raisonnées, avec qui je peux réussir à bien m’entendre. Ils me traitent alors comme un égal… Ou nous jouons tout bonnement à se mépriser l’un et l’autre. Oui, je sais, c’est très recherché.


Jerelath Cohen
J'ai beau te dire et te répéter que mes cheveux ne sont pas de l'herbe et encore moins du lichen, tu n'en fais qu'à ta tête. Combien de fois m'as tu arrosé en riant, prétextant qu'il le fallait, après tout, pour que mes cheveux continuent de grandir? Mais, étonnement, je ne t'envoie pas paître. A ma plus grande surprise, j'ai en effet découvert que tu n'étais autre...Qu'un arbre. Un arbre. Je n'en revenais pas. Peut être est ce pour cela que je n'arrive pas à te haïr comme je le fais avec les autres vivants. Tu t'amuses des humains, tu les dévores même parfois. Et, bizarrement, ça m'a permis d'être plus à l'aise à ton sujet. Toi qui t'entoure de fleurs, moi qui préfère la compagnie des armes, nous arrivons à échanger d'intéressantes discussions. Ton point de vue détaché, plein de franchise, me fait sourire ou m'agace parfois, mais je n'ai pas le coeur de te blesser. Je n'en ai pas même l'envie, sans que je ne puisse m'expliquer. Peut être car après tout, tu ne fais rien pour provoquer en moi quelque désir de vengeance. Pour rire, tu fais bien mine de vouloir me croquer une oreille, mais cela ne suffit pas à m'énerver. Tu dois avoir de l'opium caché dans tes feuilles pour me shooter comme ça...Tu arrives même à prévoir ces terribles instants où je vais basculer. Alors tu me retiens, tu me parles, tu me souris. Tu m'apaise, dans la majorité des cas. Ou je fuis. Je n'ai aucun désir de te blesser. Pourquoi?... Si seulement je savais. Peut être car je désire voir du sang et non pas de la sève.
Peut être car j'ignore si un arbre peut se soigner des souffrances que je peux faire. Et je ne veux pas... Te marquer définitivement, tout ça car j'aurais basculé momentanément.


I will never be your slave Or....


SLOTH


Là où se trouve ma maîtresse. Ils errent, enfermés dans leur rêve, souvent léthargiques, ils se contentent de regarder autour d’eux, l’esprit occupé par je ne sais quelle utopie. Je déteste l’inactivité, je hais la passivité. Le plus souvent, je cherche à booster ces êtres, pour qu’ils profitent de cette vie à laquelle ils ont droit… Et à laquelle je rêve. Je suis prêt à les réveiller. Par n’importe quel moyen. Mais parfois, ces êtres ne dissimulent pas que des rêves au fond d’eux…


Quinn Bailey
Que puis je dire d'elle? Il y en a tellement à dire. Ma maîtresse, ma princesse, ma chaîne. Ma victime, mon bourreau. Elle représente tout à mes yeux. Toute mon existence dédiée à la servitude envers sa famille. Elle fait tout pour se montrer douce et agréable envers moi...Mais son sang m'horripile. Elle est la dernière que je dois servir, la seule qui a le pouvoir de m'offrir la liberté, cette liberté dont je rêve éperdument, à la condition de réaliser son voeu. Mais elle le garde dissimulé, elle refuse de le communiquer... Elle me torture mentalement, lentement, surement, usant mon esprit déjà pas mal détraqué.
Quinn. Celle dont je me suis occupé durant toute son enfance, celle que j'ai vu grandir, celle avec qui j'ai partagé de si bons moments. Celle envers qui je ressens un cocktail détonant d'haine et d'amour, de rage et de passion. Je te vois vieillir, ma chère Quinn, et gagner en maturité. Moi, je reste toujours le même, le même vieillard, le même gamin. Libère moi, Quinn. Libère moi.
Elle m'appartient, corps et âme. J'ai marqué tout son être pour que tous comprennent ma possession sur elle. Quiconque y touchera patira. Seul moi ai le droit de porter la main sur elle, de l'embrasser, de la cajoler, de la frapper. Seul moi ait le droit de la réconforter, de la détruire. Seul moi ait le droit de faire couler ses larmes... Et de les essuyer. Ma Quinn.


It's time to wake...

WRATH


Leur impulsivité me fait le plus souvent jubiler. On va dire que, pour ma part, il m’arrive souvent de m’emporter. Malheureusement, je ne suis pas aussi digne de confiance qu’eux… Je n’ai pas même confiance en moi alors comment d’autres le pourraient? Les rapports que nous entretenons restent le plus souvent assez mouvementés… Soit c’est l’amour fou, soit on passe notre temps à se tabasser. Enfin, le plus souvent.


What's up ?

What's up?

.................................................................................................

Merci à Erin pour l'avatar **


Dernière édition par Finn Leroy le Jeu 1 Sep - 14:17, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Finn Leroy
ENVIOUS STUDENTS
■ Messages : 27
■ Date d'inscription : 30/07/2011

What's inside ?
✖ Who are you ?:
✖ Danger's level:
4/5  (4/5)
MessageSujet: Re: Finn Leroy Sam 27 Aoû - 19:20



Poker Face




Un vote (1 coin) = /

Un post rp (5 coins) = /

Un topic rp clos /Une ouverture de rp/Un parrainage(10 coins) = /

Un post rp lors d'un event (15 coins) = /

Une commande graphique effectuée (30 coins) = /

Total : /





Rp Faits : 0

Rp en cours de rédaction : 1 (avec Quinn)

Rp finis : 0



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


CALL ME Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Finn Leroy Aujourd'hui à 8:54

Revenir en haut Aller en bas

Finn Leroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.T H E O T H E R S I D E :: « The Other Side - Index » :: Dossiers des élèves-
Sauter vers: